Les élections municipales annulées au Lamentin

Par 18/12/2020 - 13:09
01/01/2020 - 00:00

C’est un véritable coup de théâtre au Lamentin. Le tribunal administratif de la Guadeloupe a annulé par jugement du 17 décembre 2020, les élections municipales du 15 mars 2020 . Des élections qui avaient été remportées au premier tour par la liste « ensemble continuons la réussite » conduite par le maire sortant Jocelyn Sapotille.

    Les élections municipales annulées au Lamentin

Ce vendredi, le tribunal administratif de la Guadeloupe a rendu sa décision dans le dossier des élections municipales au Lamentin. Il a annulé, par jugement du 17 décembre 2020, les opérations électorales qui se sont déroulées le 15 mars dernier et qui avaient été remportées au premier tour par la liste « ensemble continuons la réussite » conduite par le maire sortant Jocelyn Sapotille. Les résultats de ces élections avaient été contestées par deux anciens maires de la commune et candidats, Reinette Juliard et José Toribio. 

Des irrégularités selon le Tribunal Administratif 

Le Tribunal considère que les conditions de diffusion, le contenu et le caractère exceptionnel du bulletin « Lament’Innov n° 7 2014-2020 60 mois d’actions et de réalisations » ainsi que les conditions de diffusion et le contenu de discours de cérémonie de vœux devaient être regardés comme une campagne de promotion publicitaire par le maire sortant et son équipe de la gestion de la collectivité. 

Des faits interdits par le code électoral (article L.52-1), pour être de nature à rompre l’égalité entre les candidats.

Par ailleurs,le Tribunal Administratif précise que ces irrégularités constituent des avantages consentis par la commune en méconnaissance des règles de financement des campagnes électorales (L.52-8 du code électoral) .

Outre l’annulation des élections, le compte de campagne de Jocelyn Sapotille est donc également rejeté. 

Dans le communiqué, il est précisé également que  l’office du juge électoral n’est pas de sanctionner des irrégularités mais de vérifier si la sincérité du scrutin a été ou non altérée. 

Jocelyn Sapotille veut porter l'affaire devant le Conseil d'Etat 

Jocelyn Sapotille a immédiatement réagi sur l'antenne de RCI Guadeloupe. Le maire sortant dit ne pas comprendre cette décision. Il assure que son équipe et lui porteront l'affaire devant le Conseil d'Etat et sont prêts "à retourner devant les urnes s'il le faut". 

Pour rappel, la liste de Jocelyn Sapotille avait obtenu 2764 suffrages, soit 50, 04% des suffrages exprimées et avait donc été proclamée victorieuse avec deux voix d’avance sur la majorité absolue.