Les faux-monnayeurs condamnés

Par • Mis à jour le 21/04/2018 - 09:31

Nous vous le révélions en milieu de semaine, une bande de faux-monnayeurs a été interpellée à Pointe-à-Pitre alors qu’elle tentait d’écouler des billets de banque contrefaits. Deux prévenus comparaissaient en urgence ce vendredi devant la juridiction correctionnelle pour s’expliquer. Les individus très défavorablement connus ont été reconnus coupables.

    Les faux-monnayeurs condamnés

C’est alors qu’ils venaient d’effectuer des achats dans un magasin Ecomax que les deux suspects ont été appréhendés par une patrouille, ils ont tenté de prendre la fuite. Leur attitude anormale dans la rue a intrigué les agents, qui venaient de recevoir une alerte. Le directeur de l’enseigne avait en effet passé leurs billets de 10 et 50€ au stylo détecteur et s’est vite rendu compte de la supercherie. Il a averti les forces de l’ordre mais ses clients avaient déjà disparu, rapidement rattrapé par la police du côté de Saint-John Perse.

Le même numéro de série

Lors de perquisitions, d’autres spécimens ont été découvert, tous portaient le même numéro de série, dur donc de ne pas douter. En cherchant un peu plus, les enquêteurs ont découvert que Valery Laomodon et Xavier Désert âgés de 37 ans, avaient grugé d’autres commerçants notamment une pauvre marchande de pâtés ambulante.

Un présumé commanditaire 

Multirécidivistes mais pour d’autres délits, les prévenus ont tout reconnu à la barre. Ils ont fait ça car ils vivent dans la précarité ont-ils expliqué. Mais ils ne sont pas à l’origine de la production même de l’argent, c’est quelqu’un d’autre qui leur aurait donné, espérant ainsi récupérer de la vraie monnaie en échange. Un commanditaire non identifié pour l’heure. Les deux exécutants ont quant à eux écopé de 8 mois de prison ferme pour l’un et assortie du sursis pour l’autre.