L'évêque de Guadeloupe obtient gain de cause contre le père Antile

Par • Mis à jour le 22/12/2017 - 17:09

Le Tribunal de Grande Instance de Basse-Terre a décidé, de faire interdiction au Père Antile et à toute personne de son chef de pénétrer dans l’Eglise Saint Charles-Borromée de Gourbeyre. Le père Frantz Antile avait été sanctionné par l'évêque de Guadeloupe. Monseigneur Jean-Yves Riocreux lui reprochait des actes de désobéissance envers deux de ses émissaires, dont le vicaire général et des actes de vandalisme au sein de l'église de Gourbeyre.

    L'évêque de Guadeloupe obtient gain de cause contre le père Antile

Depuis plusieurs mois, l'évêque de Guadeloupe, Monseigneur Jean-Yves RIOCREUX, était en conflit avec un de ses curés. Le père Frantz ANTILE de la paroisse St Charles Boromé de Gourbeyre. Ce dernier, installé dans cette commune depuis quelques années, avait reçu, comme une quinzaine d'autres curés, son ordre de mutation dans une autre paroisse du territoire. De tous, il avait été le seul à manifester son désaccord et son mécontentement.

Un comportement qui s'était manifesté par des actes de désobéissance mais également de violence et de dégradations envers les biens de l'église, n'hésitant pas à fracasser des portes, changer des serrures, notamment. Ce que le chef de l'Eglise en Guadeloupe ne pouvait accepter ni tolérer, son autorité étant dès lors mise à mal..

En dépit de plusieurs tentatives de médiations, qui ont toutes échouées face à la détermination du curé faisant preuve de rébellion, notamment face à 2 émissaires de l'évêque au rang desquels, son bras droit et adjoint, le vicaire Général, l'évêque Jean-Yves RIOCREUX s'était donc vu contraint de passer au niveau supérieur et de pendre une décision disciplinaire, interdisant le père ANTILE d'exercer et de séjourner à l'intérieur de l'église St Charles Boromé de Gourbeyre.

Action en justice

Interdiction outrepassée par le curé qui a conduit Monseigneur Jean-Yves RIOCREUX a saisir la justice. Le tribunal de Grande Instance de Basse-Terre vient de prendre sa décision en interdisant au père Frantz Antile ou à toute personne venant de sa part, à pénétrer au sein de l'église St Charles Boromé de Gourbeyre.

Le père Jean Bosco nommé par l'évêque est consolidé comme le nouvel administrateur de la paroisse, décision en date du 1er septembre jusque là dans l'impossibilité d'être appliquée et c'est désormais ce nouveau curé qui est appelée à célébrer tous les offices en l'église de Gourbeyre et à occuper les lieux.

Le père Frantz Antile étant pour l'heure, et jusqu'à nouvel ordre, sanctionné et interdit d'exercer.