Morne-à-l'eau : Justin Paisley dans le collimateur de la justice

Par • Mis à jour le 22/07/2015 - 14:08

La commune de Morne-à-l’eau serait impliquée dans l’affaire des marchés publics. Dans ce dossier, Justin Paisley, l’ancien DGS de Morne-à-l’eau a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Il est poursuivi pour délit de favoritisme et détournement de fonds publics.

    Morne-à-l'eau : Justin Paisley dans le collimateur de la justice
Après Capesterre-Belle-Eau, la commune de Morne-à-l’eau serait impliquée dans l’affaire des marchés publics qui concernerait des facturations d’enrobés et autres matériels, vendus à des tarifs particulièrement élevés, sans aucun respect de la procédure de marché public.

Près d’un million d’euros d’enrobés et autres matériels aurait été facturés à la commune de Jean-Claude Lombion. Un point que l’enquête tentera d’éclaircir.

Dans ce dossier, l’ancien Directeur Général des Services (DGS) de Morne-à-l’eau, Justin Paisley - à la suite de sa garde à vue - a été mis en examen, placé sous contrôle judiciaire et devra payer une caution. L’homme qui est, aujourd’hui, DGS dans la commune de Port-Louis est poursuivi pour délit de favoritisme et détournements de fonds publics.

Selon nos informations, lors de sa garde à vue, il aurait reconnu les faits présumés de favoritisme. En revanche, Justin Paisley qui bénéficie de la présomption d'innoncence aurait contesté tout détournement de fonds.

L’enquête est loin d’être terminée dans cette affaire de marchés publics qui touche désormais les communes de Capesterre-Belle-Eau et de Morne-à-l'eau. D’autres municipalités de Guadeloupe pourraient être concernées.

Elle devrait, également, indiquer si le maire de Morne-à-l’eau, Jean Claude Lombion était informé ou pas de ces surfacturations et de ces présumés détournements de fonds. Et ce, dans les prochains jours.