Plusieurs dossiers de violences conjugales jugés au tribunal

Par 09/09/2021 - 12:01 • Mis à jour le 09/09/2021 - 12:00

Alors que le premier ministre faisait il y a quelques jours un bilan national sur le Grenelle, les violences conjugales perdurent en Guadeloupe en cette période de confinement. Illustration encore avec ces 3 affaires appelées en comparution immédiate ce mercredi. Trois prévenus devaient répondre de faits graves sur leurs compagnes commis ces derniers jours, au Lamentin, aux Abymes et à Baie-Mahault.

    Plusieurs dossiers de violences conjugales jugés au tribunal

Trois hommes, trois situations différentes mais avec toujours des violences ou menaces de mort. Dimanche, aux Abymes, un individu de 38 ans avait roué de coups de poing et de pieds la femme, selon lui de sa vie. Quand on aime, on ne met pas quelqu’un dans cet état a indiqué le parquet en montrant les photos du visage tuméfié de la victime.

Ce même jour, un autre homme de 42 ans, avait lui menacé sa compagne avec un coutelas, à Pierrette au Lamentin. Cette dernière avait réussi à s’enfuir en courant dans la rue et lorsque les gendarmes sont arrivés, ils ont eux aussi eu droit à des violences. Une bagarre avec à l’issue plusieurs jours d’ITT pour les militaires. Heureusement, l’individu a pu être désarmé, l’utilisation du taser a été nécessaire. 

Fin aout déjà, un troisième homme de 40 ans avait à Baie-Mahault cette fois, frappé avec rage sa conjointe ainsi que la fille de celle-ci qui s'était interposée. Les malheureux fruits d’une jalousie maladive. Notez qu'à chaque fois, les mis en cause ont agi sous les effets de l’alcool. Une circonstance aggravante et non pas une excuse il faut rappeler. 

A la barre les prévenus ont pour la plupart répondu qu’ils ne se souvenaient plus de rien et qu’ils étaient désolés aujourd'hui. Le tribunal après en avoir délibéré a prononcé des peines de 8 mois de prison ferme pour deux des conjoints et 9 mois fermes pour le dernier déjà connu pour de telles agressions sur d'anciennes copines.

 

 

 

Tags