Proxénétisme à la Désirade : 2 ans de prison dont 1 avec sursis

Par 02/10/2020 - 16:58
01/01/2020 - 00:00

Comme prévu, le Désiradien soupçonné de proxénétisme aggravé sur son île était présenté ce vendredi après-midi devant le tribunal correctionnel, en procédure de comparution immédiate. Il a été reconnu coupable et condamné à 2 ans de prison dont 1 assorti d'un sursis probatoire ainsi qu'à une amende de 2500€.

    Proxénétisme à la Désirade : 2 ans de prison dont 1 avec sursis

Patrick Jules, 61 ans est éleveur de bêtes à la Désirade, il est par ailleurs tenancier d'un petit bar, le “Pit à Coq” situé au Souffleur. Suite à des signalements de riverains, depuis juin 2018, une enquête de gendarmerie est ouverte. L'endroit serait connu comme étant une maison close, accueillant des prostitués dominicaines venues de Grand-Baie, durant les week-ends. 

Le propriétaire qui à la base, selon ses dires, cherchait des serveuses pour ses soirées festives, aurait laissé ces dernières s'adonner au fil du temps à des actes intimes avec les clients. Il a déclaré à la barre avoir fait preuve de naïveté, mais il aurait mis à disposition des chambres, avançait les billets de bateau, s'occupait en quelque sorte de la logistique sans jamais avoir tiré de revenus de leurs activités, a t-il affirmé. Leur simple présence ramenait des clients dans son établissement qui consommaient donc plus. Une cinquantaine de fêtes organisées, le Champagne coulait à flot.

Au total, une vingtaine de filles de joie auraient transité sur l'île en 2 ans. Mais la majorité a nié lors des auditions, une seule a reconnu avoir vendu ses charmes. Les écoutes téléphonique ordonnées en 2019 ont tout de même permis de confondre le suspect, ainsi que des audios whatsapp fournis. L'homme était bien au courant de ces activités secrètes. Le parquet a soulevé le trouble à l'ordre public, avec un individu qui profitait de travailleuses du sexe en facilitant leur activité. Pour l'avocat de la défense, les femmes exerçaient de façon autonome, lui n'en a pas profité financièrement. Le tribunal a prononcé 1 ans de prison ferme aménageable et 1 avec sursis probatoire avec une amende de 2500€.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.