Relaxé après avoir percuté en bateau un baigneur

Par • Mis à jour le 16/11/2018 - 06:33

La Route du Rhum et la sécurité en mer, l’occasion d’évoquer cette affaire en Justice. Un jeune homme était convoqué ce jeudi devant la juridiction correctionnelle pour un accident nautique survenu au large de Sainte-Rose en 2016. A bord de son bateau, il avait heurté et blessé avec son hélice un baigneur. Mais l’imprudence du pilote n’a pas été retenue par les juges, il a donc été relaxé.

    Relaxé après avoir percuté en bateau un baigneur

Poursuivi au départ pour manquement à une obligation de sécurité, le jeune homme de 26 ans devait s’expliquer sur cet accident grave. Alors qu’il accompagnait un groupe touristes sur son bateau, il avait percuté un plongeur amateur, non loin du site bien connu de l’épave dans le grand cul de sac marin. Un site très visité par les vacanciers et plaisanciers. La victime, originaire du sud de la France, avait été découpée par l’hélice du moteur, blessé au dos et au bassin, justifiant de plusieurs mois d’ITT.

Des témoins confirment les déclarations

Mais selon les dires, notamment d’autres professionnels et de clients, ce serait le baigneur qui n’était pas dans la bonne zone. Ce dernier se serait éloigné de son groupe pour se retrouver en pleine mer, là où la vitesse n’est donc pas limité à 5 nœuds. Le prévenu interrogé par le tribunal, a parfaitement décrit la scène, son allure, sa distance, ses précautions d’usage, des éléments corroborés par des témoins. Il n’y avait donc pas de faute de navigation de sa part, a souligné son avocat mais également le ministère public.

Un baigneur imprudent

Le touriste aurait fait preuve d’imprudence, il nageait de surcroit sans aucune bouée rouge ou pavillon pour signaler sa présence. Le procureur a requis la relaxe. Demande entièrement suivie par les juges, la partie civile a par conséquent été déboutée de sa requête de dommage et intérêts.