Route du Rhum: une association condamnée pour escroquerie

Par • Mis à jour le 21/01/2017 - 16:40

C’est une affaire d’escroquerie peu banale qui nous vient de Bretagne et rapportée par le quotidien le Télégramme. La gérante d’une association surfant sur l’effet Route du Rhum a été condamnée ces dernières semaines à de la prison ferme. Jeudi, les intérêts civils étaient débattu devant la chambre civile de Saint-Malo. Au total,150 personnes ont obtenu près de 300.000€ de dédommagement. Les victimes pensaient assister à un concert couplé à un séjour en Guadeloupe.

    Route du Rhum: une association condamnée pour escroquerie
Une escroquerie précisément qui s'était déroulée en marge de la Route du Rhum 2014. Le dossier fut jugée le 10 novembre au pénal par le tribunal correctionnel de Saint-Malo. La responsable de l'association « Mélodie en chœur » avait été condamnée à six mois d'emprisonnement ferme. Une lourde peine pour ce genre d’infractions. Jeudi, lors de l'audition sur intérêt civil, ce même tribunal a également alloué la somme de 270.000 € à la centaine des victimes flouées par l’arnaque.

La fondatrice et gérante des associations « Mélodie en Choeur » et « Quarantièmes chantants » , dont son mari était le président, s'était lancée dans l'organisation de concerts durant la célèbre course à la voile, au départ à Saint-Malo et à l'arrivée à Pointe-à-Pitre. Mais ces concerts n'ont jamais eu lieu, près de 150 personnes qui avaient acheté des places de concert, parfois couplées à un séjour en Guadeloupe ont été lésées.

Il faut savoir que ce genre de prestations sort totalement du cadre associatif et a un but commercial. En espérant que stratégie frauduleuse n’entache pas à l’avenir, l’image de notre belle destination. Il s’agit bien, si l’on s’en réfère au jugement, d’un cas isolé, monté par des personnes peu scrupuleuses qui ont voulu surfer sur la vague de cette mythique course nautique en tentant de profiter de l’écume d’une façon quelque peu illégale.