Six trafiquants présumés présentés en comparution immédiate

Par 05/05/2020 - 18:22
01/01/2020 - 00:00

6 prévenus soupçonnés d'être impliqués dans un vaste trafic de produits stupéfiants et de contrebande de marchandises dangereuses, entre la Dominique et la Guadeloupe, interpellés en flagrant délit vendredi dernier à Grand Anse Trois-Rivières et prévus d'être jugés ce mardi après-midi devant le Tribunal Correctionnel de Basse-Terre devront attendre le 16 juin prochain. D'ici là, ils dormiront en prison à compter de ce soir. Un mandat de dépôt a été requis et obtenu par le Parquet.

    Six trafiquants présumés présentés en comparution immédiate
Les 6 hommes, 3 dominiquais de 43, 36 et 34 ans et 3 guadeloupéens de 34 et 23 ans pour deux d'entre eux, qui devaient être jugés cet après-midi, selon la procédure de comparution immédiate, devant le tribunal correctionnel de Basse-Terre devront patienter en prison jusqu'au 16 juin prochain. Le délai accordé par le tribunal pour permettre à l'un d'entre eux de préparer et d'assurer sa défense. Poursuivis pour importation, acquisition, détention et transport non autorisés de stupéfiants et de marchandises dangereuses pour la santé publique sans document justificatif régulier, des faits réputés d'importation en contrebande, ils avaient été interpellés, pour 5 d'entre eux, en flagrant délit, vendredi dernier, 1er mai à Grand Anse Trois-Rivières. Le sixième qui avait pris la fuite a été repris le lendemain, samedi. 
 
Le tribunal a préféré, cet après-midi, ne pas dissocier le cas de chacun des 6 prévenus et suivre les réquisitions du Parquet qui avait requis un mandat de dépôt à l'audience. Les 6 hommes dont 5 relevaient d'une garde à vue de 96 heures et le 6e d'une de 72 heures se retrouvent donc, dès ce soir, tous logés à la même enseigne. Dans ses réquisitions le Parquet a insisté sur le risque de concertation frauduleuse entre les individus, leur garantie de représentation insuffisante pour certains, nulles pour d'autres et le risque de renouvellement de l'infraction.
Des arguments longuement discutés par le tribunal qui a pris son temps pour se prononcer et se ranger derrière une décision collégiale soutenant la thèse de l'accusation.
 
 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.