Soirée privée à Mare-Gaillard : les deux organisateurs relaxés

Par Rinsy Xieng 15/04/2021 - 18:36
01/01/2020 - 00:00
Guadeloupe

Après ce nouveau tour de vis du Préfet, l'occasion de revenir sur cette descente qui avait fait grand bruit. Nous vous parlions le mois dernier de cette fête sauvage organisée à Mare-Gaillard Gosier avec 500 personnes, en pleine restriction sanitaire. Deux prévenus suspectés d'être les organisateurs présumés étaient convoqués devant le tribunal en début de semaine pour s'expliquer. Mais finalement, ils ont tous été relaxés faute d'éléments probants.

    Soirée privée à Mare-Gaillard : les deux organisateurs relaxés

Les deux hommes étaient présentés en procédure de comparution immédiate le 7 mars dernier, juste après la descente survenue le week-end précédent, mais un renvoi pour préparer la défense avait été formulé à l'époque. Placés sous contrôle judiciaire depuis, ils devaient à nouveau répondre ce lundi des chefs de "mise en danger d’autrui, exécution de travail dissimulé, ouverture irrégulière d’un débit de boisson et non-respect des mesures réglementaires du dispositif sanitaire actuellement en vigueur."

Lors de l'audience, les mis en cause ont reconnu les faits reprochés, mais leurs avocats ont indiqué que les infractions n'étaient pas juridiquement avérées. Poursuivis pour l’organisation d’une soirée clandestine qui aurait réuni plusieurs centaines de personnes, environ 500 convives, dans une villa du Gosier, en plein contexte de crise. Trop peu d'éléments constitutifs selon maître Jeanne Louis qui a ainsi demandé la relaxe pour son client, le principal prévenu, un directeur artistique âgé de 33 ans, l'autre intéressé étant un agent d'orientation âgé de 29 ans.

Le ministère public avait pourtant à l'audience, demandé des peines de prison de 6 et 8 mois assorties du sursis. Mais les juges ont estimé qu'il manquait certaines choses dans le dossier, l'enquête a peut-être été trop rapide. Ils ont donc prononcé une relaxe total à l'encontre des deux organisateurs de la fameuse soirée au grand étonnement de beaucoup.

 

 

Tags