Tirs sur des policiers: 6 ans fermes

Par 06/01/2017 - 15:34 • Mis à jour le 06/01/2017 - 15:34

L'affaire avait fait grand bruit il y a un peu plus d'un an. Des policiers visés par des tirs à Pointe-à-pitre alors qu'ils intervenaient sur une scène de crime. Deux agents justifiaient de près d'un mois d'interruption suite à ce traumatisme, mais ils ont tenu ce jeudi à assister au procès de l'un des deux auteurs. l'autre mineur relèvera du tribunal pour enfants. Le tribunal correctionnel a prononcé 6 ans de prison ferme avec mandat de dépôt.

    Tirs sur des policiers: 6 ans fermes
« On ne tire pas sur les forces de l’ordre » c’est un message clair qu’ont tenu à faire passer les juges en prononçant cette peine, malgré le casier judiciaire vierge et une paternité récente du prévenu. 23h30, le 7 septembre 2015, des agents interviennent sur une scène de braquage à Lauricisque.

L’identification criminelle fait des photos d’indices lorsqu’un jeune du quartier, âgé de seulement 14 ans s’amuse à passer devant l’objectif. Le technicien judiciaire lui demande d’arrêter, une remarque qui ne plait pas au mineur. Il part chercher un fusil et revient masqué en tant que passager sur un scooter. Il tire à deux reprises, non pas en l’air, mais en direction des policiers. Les balles de gros calibre, de la Brenneke réservée aux gros gibiers, passent à quelques centimètres des agents avant de transpercer de part en part une voiture garée derrière.

Une tentative d’homicide correctionnalisée

A barre, le majeur conducteur du deux roues, sony Mounaboro 22 ans devait s’expliquer. Il a nié l’intention, lui-même aurait été surpris par les tirs de son complice. "Faux !" ont affirmé les témoins à la barre : l’approche, l’attitude méprisante et les menaces tenues prouvent le contraire. "J’étais saoul ce soir là" a indiqué le prévenu "je n’ai rien vu venir". Dur de nier l’évidence. Le procureur a parlé de coauteur qui doit être sévèrement puni, le mineur comparaitra lui devant un juge pour enfants. Ses réquisitions ont entièrement été suivies par le tribunal, direction Fond Sarail donc pour 6 ans à la grande satisfaction de officiers gradés venus assistés à cette audience spéciale.