Trafic de drogues à Limoges : neuf antillais condamnés

Par • Mis à jour le 30/01/2018 - 12:06

Le tribunal correctionnel de Limoges a condamné les trafiquants de drogue de la place Jourdan lundi soir. Les juges ont prononcé des peines allant de 1 an à 5 ans de prison ferme. Neuf individus de la communauté antillaise comparaissaient pour ce trafic de cocaïne et de cannabis.

    Trafic de drogues à Limoges : neuf antillais condamnés
Le tribunal correctionnel de Limoges a prononcé des peines quasi exemplaires à l'encontre des 9 membres du trafic de stupéfiants de la place Jourdan, trafic démantelé en novembre dernier par la police judiciaire de Limoges. En plusieurs mois, de grandes quantités de cocaïne et de cannabis ont été coulées. Les principaux acteurs écopent de 2 à 5 ans de prison ferme, condamnations auxquelles s’ajoute la révocation de peines de sursis.
 
Des peines exemplaires
 
Dans cette affaire, la plupart des trafiquants ont un casier judiciaire déjà chargé, notamment en matière de stupéfiants. Même pour les seconds plus ou moins impliqués la justice a marqué le coup en prononçant des peines de 1 an à 18 mois prison. Un an, par exemple, pour l'un des protagonistes qui s'est remis à vendre du cannabis quelques jours après le démantèlement du réseau alors qu'il était sous contrôle judiciaire.
 
La communauté antillaise de Limoges
 
Dans cette affaire parallèle, les deux têtes du réseau et la compagne de l'un d'entre eux étaient soupçonnés de piloter un trafic piloté depuis la maison d'arrêt de Limoges pendant leur détention provisoire, mais le tribunal les a relaxés. Le trafic de la place Jourdan, organisé par des membres de la communauté antillaise, était notamment géré par deux frères et alimenté en cocaïne et en cannabis.