Trois affaires de violences conjugales jugées en correctionnel ce vendredi

Par • Mis à jour le 06/09/2019 - 12:25

Le tribunal correctionnel de Basse-Terre est appelé à juger trois hommes qui ont fait usage de violences envers leurs compagnes à coups de pieds, avec une arme blanche et avec une arme par destination.

    Trois affaires de violences conjugales  jugées en correctionnel ce vendredi

En plein grenelle des violences faites aux femmes, l’audience correctionnelle de ce vendredi ne passera pas inaperçue. Le tribunal correctionnel de Basse-Terre est appelé à juger trois hommes qui ont fait usage de violences envers leurs compagnes à coups de pieds, avec une arme blanche et avec une arme par destination. Des gestes violents et répétés, dont certains sur plusieurs jours.

Les faits se sont produits, entre ce samedi et ce mardi, à Capesterre Belle-Eau, Basse-Terre et Bouillante.

A Capesterre Belle-Eau, en pleine voie publique et devant des témoins, un jeune homme de 24 ans a tabassé sa petite amie avant de la frapper à l’aide d’un coutelas.

A Basse-Terre et à Bouillante, les faits se sont produits dans le cercle familial. 

Dans le chef-lieu, un homme de 50 ans a non seulement frappé sa victime mais il l’a aussi séquestrée, pendant 4 jours. Des échanges sous fond de produits stupéfiants tels que le cannabis et le crack.

A Bouillante, l'auteur présumé sera, lui, présenté, ce vendredi matin. Il devra s'expliquer sur les agressions perpétrées sur la mère de leur fille de 13 ans. L’adolescente qui a assisté aux faits, a du intervenir pour éviter que son père n’étrangle sa mère après l’avoir frappée à l'aide d'une barre de son. Sans cette intervention de la jeune fille aidée d’un voisin présent sur place, qui sait quelle issue funeste aurait pu prendre cette dispute.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.