Trois ans de prisons avec mandat de dépôt à l'encontre de Léon Bertrand

Par 18/01/2017 - 23:46 • Mis à jour le 18/01/2017 - 23:46

Léon Bertrand, le maire de Saint Laurent du Maroni (Guyane) comparaissait, mardi 17 janvier 2017, devant la Cour d’appel de Basse Terre. Cette audience faisait suite à un arrêt de la cour de cassation du 12 juillet 2016. La haute instance pénale avait en effet ordonné que l’affaire de la Communauté des communes de l’Ouest guyanais soit rejugée sur la seule question des peines. L’avocat général, après un réquisitoire sévère, a évoqué une peine de trois ans d’emprisonnement avec mandat de dépôt à l’encontre de l’ancien ministre du Tourisme, Léon Bertrand. Augustin To-Sah-Benza, l’ancien directeur des services de la CCOG, était également jugé pour cette affaire. Il a aussi fait l’objet d’une demande de peine de 30 mois de prison avec mandat de dépôt.

    Trois ans de prisons avec mandat de dépôt à l'encontre de Léon Bertrand