Trois braqueurs placés en détention provisoire

Par 13/04/2019 - 07:10 • Mis à jour le 13/04/2019 - 07:10

Une bande de braqueurs mise hors d’état de nuire par les gendarmes. A bord d’une voiture blanche, elle est soupçonnée d’avoir commis au moins 5 méfaits un peu partout en Guadeloupe ces derniers temps. 5 suspects interpellés dont 1 mineur, présentés hier à la justice. Mais l’audience en comparution immédiate a finalement été renvoyée au mois prochain.

    Trois braqueurs placés en détention provisoire

Mardi dernier, à la mi journée, un jeune homme déjeune devant le lycée Charles Coëffin de Baie-Mahault. Quand il est abordé par 3 individus qui lui demandent sa chaîne de cou. La victime résiste dans un premier temps, mais l’un des agresseurs sort une arme à feu, ils prennent après la fuite à bord d’une 207 blanche. Un dispositif est immédiatement déployé par les gendarmes avec le concours des policiers de la ZSP, mais en vain, la bande disparait.

Descentes du GIGN 

Les enquêteurs font un lien direct avec d’autres attaques perpétrées quelques jours plus tôt. Deux à Morne à l’eau, 2 au Moule durant le weekend précédent. Des suspects sont identifiés, et les militaires procèdent en début de semaine à des descentes avec l’antenne GIGN aux Abymes et à Pointe-à-pitre. Cueillis au pied du lit, 2 jeunes sont placés en garde à vue. Les jours suivant, se sachant recherchés et craignant eux aussi une opération musclée chez eux, 3 complices se rendent à leur tour dont un mineur de 17 ans seulement.

Présentés en comparution immédiate 

Présenté à la Justice hier, le mineur a fait l’objet d’une remise en liberté sous contrôle judiciaire, un majeur a reçu une convocation. les 3 plus impliqués ont en comparution immédiate, demandé un délai afin de préparer leur défense, ils reviendront le 6 mai prochain devant les juges, en attendant ils ont été écroués.