Trois chauffards présentés en comparution immédiate

Par • Mis à jour le 14/11/2018 - 06:28

Trois dossiers étaient présentés ce mardi en procédure de comparution immédiate à Pointe-à-pitre, tous concernaient des délits routiers liés à l'alcool entrainant parfois des accidents. Aux Abymes et au Lamentin. Les prévenus ont selon leurs antécédents, écopé de peines allant de 6 mois avec sursis à 1 an ferme, mandat de dépôt.

    Trois chauffards présentés en comparution immédiate

Certains usagers ont choisi de faire leur propre route du rhum mais pas du même type que celle qui se joue actuellement sur l’eau. Dans la première affaire le prévenu de 48 ans avait en sortant du village de Mémorial Act lundi très tôt, percuté de plein fouet la voiture d’une conductrice venant en face. L’homme conduisait sans permis, sans assurance. « J’ai vu ma mort » a déclaré la victime un bras dans le plâtre à l’audience, « c’était la fête du rhum » a répondu pour sa défense le chauffard, qui grâce à son peu d’antécédents, n’a écopé que de 6 mois de prison avec sursis et obligation de soins.

Des mis en cause récidivistes 

Le second individu de 54 ans, avait dimanche toujours aux Abymes, embouti une voiture à l’arrêt dans un parking. Il avait tout simplement quitté les lieux avant que la police ne le retrouve chez lui, lui aussi alcoolisé. Déjà sous bracelet électronique durant les grandes vacances, André Jean a écopé de 4 mois fermes.

Alcool, vitesse, sens interdit… 

Et le cas le plus grave, concernait un autre conducteur, lui aussi ivre et sans permis, qui avait vendredi soir, été interpellé par les gendarme au Lamentin alors qu’il venait de les doubler à vive allure, prenant ensuite la direction de Blachon en sens interdit et manquant au passage de toucher plusieurs véhicules. Sylvio Mauline âgé de 34 ans, 21 mentions à son casier, a de surcroit fait preuve lors de son arrestation d’agressivité et usé de menaces à l’encontre des militaires. Le prévenu, restaurateur de profession qui ne se souvenait plus de rien à la barre, a écopé d’un an de prison ferme avec mise sous écrous.