Un braqueur en scooter refuse le contrôle de la BAC

Par / /

Il avait tenté de semer la Brigade Anti-criminalité mardi après-midi, en circulant dangereusement dans les rues de Pointe-à-Pitre sur une grosse cylindrée avec sur lui un pistolet. Un jeune braqueur défavorablement connu a écopé de 2 ans de prison ferme avec mandat de dépôt jeudi au tribunal. Lors de perquisitions, d’autres choses ont été saisies dont une culture de cannabis et un deux-roues signalé volé sous la menace d'une arme.

Jusqu'à ce jeudi, Jawad Moulin vu son jeune âge, avait réussi à échapper à la prison, il s’agit donc de sa première incarcération. Mardi vers 14h, les policiers en voiture, remarquent derrière eux sur le boulevard Mortenol, un scooter Tmax monté par un individu avec une passagère sans casque. Ils décident de le contrôler, mais le pilote de l’engin fait demi-tour sur la chaussée et repart en sens inverse, montant même sur les trottoirs où marchent des passants. Grace à leur rapidité, les agents parviennent à l’intercepter manu-militari, le suspect se rebelle, plusieurs fonctionnaires seront d’ailleurs blessés.

Porteur d'un pistolet 9mm pour braquer

En le fouillant, ils découvrent de surcroit une arme de point, un pistolet semi-automatique 9mm. Des perquisitions sont menées par la suite, et dans le squat qu’il occupe à Chauvel, une culture de cannabis est mise à jour. Un autre scooter Tmax est également récupéré et ce dernier est signalé vol après un braquage devant un bar des Abymes quelques jours auparavant. L’intéressé a reconnu avoir menacé ce soir là le conducteur afin de l’obtenir, en tirant des coups de feu. Heureusement pas de blessé mais une partie civile traumatisée.

Le choix de la délinquance 

Le procureur a décrit un prévenu qui sait s’exprimer à l’audience, qui a volontairement quitté le domicile parental à Sainte-Anne et qui fait semblant de regretter malgré les avertissements de la Justice. Il a fait le choix de la délinquance, alcool, drogue, braquage au lieu de faire avancer son pays a-t-il ajouté. Il faut désormais un coup d’arrêt. Les juges ont prononcé 2 ans de prison dont 1 ferme plus une révocation du précédent sursis à hauteur d’une année supplémentaire. 

 

Tags

A lire également

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.