Un ex-détenu tente de projeter de la résine de cannabis en prison

Par 31/05/2016 - 14:44 • Mis à jour le 31/05/2016 - 14:44

Un prévenu âgé de 25 ans a écopé de huit mois de prison fermes au tribunal de Pointe-à-Pitre. Le jeune homme, à peine sorti de prison, a tenté de projeter de la résine de cannabis et de l'alcool au-dessus du mur d'enceinte du centre pénitentiaire de Baie-Mahault.

    Un ex-détenu tente de projeter de la résine de cannabis en prison
Pour avoir tenté de projeter de la résine de cannabis et l'alcool, au-dessus du mur de la prison de Baie-Mahault, Danick Bourguignon, 25 ans comparaissait ce lundi 30 mai 2016 devant le tribunal correctionnel à Pointe-à-Pitre.

L'homme a reconnu les faits dans un phrasé éloquent, sans vouloir s'en disculper. Des aveux qui n'ont visiblement pas su convaincre la procureur de la République.

Et pour cause, il y a encore un mois, Danick Bourguignon était encore en prison. Selon la procureur, il aurait dû faire autre chose de sa vie.

Alors pour expliquer son acte, le prévenu a mis en avant les conditions difficiles de son incarcération.

"J'ai vécu des pressions en prison, je devais de l'argent", s'est-il justifié.

La décision de la procureur a été sans appel. Elle a requis huit mois de prison fermes à l'encontre du jeune homme. Une peine entièrement suivie par le tribunal.