Un faussaire audacieux retire 4000 euros à la banque grâce à des papiers volés

Par 15/08/2020 - 18:47
01/01/2020 - 00:00

Un faussaire a été condamné ce vendredi à 15 mois d'emprisonnement dont 3 avec sursis par le Tribunal judiciaire de Basse-Terre. Après avoir volé le porte-feuille d'un homme, l'individu avait réussi à berner la banque de ce dernier pour prélever 4000 euros sur son compte. Hardi, le faussaire avait même tenté de déclarer un vol de papiers à la police.

    Un faussaire audacieux retire 4000 euros à la banque grâce à des papiers volés

Par la faute d'un guichetier négligeant, le client d'une banque de Basse-Terre s'est vu prélever illégalement sur son compte la somme de 4.000euros. L'auteur des faits qui n'était pas à son  coup d'essai a même réussi à tromper la vigilance de l'employé à deux reprises. A chaque fois, il est parti avec la somme de 2.000euros. Comment s'y est-il pris ? Tout simplement en se contentant de présenter une carte bancaire et un permis de conduire de la victime qui avait commis l'erreur de laisser son porte-cartes dans son véhicule ouvert. Le faussaire ne s'est pas gêné pour le lui voler et se présenter à l'organisme bancaire. Non satisfait d'avoir réussi son double coup à Basse-Terre, il a tenté d'opérer la même manoeuvre dans le même organisme bancaire, mais cette fois, à Capesterre Belle-Eau.

Le voleur a le toupet de se rendre au commissariat de police déclarer un vol de papiers

Sauf que là, il est tombé sur un guichetier plus vigilant qui lui a réclamé, comme il se doit, la carte d'identité au nom du client. Dans l'impossibilité de la lui fournir, l'individu peu scrupuleux mais néanmoins audacieux, a crû bon de se rendre au commissariat de Capesterre Belle-Eau afin d'effectuer une déclaration de perte de pièces dont sa carte d'identité. C'est là que les policiers lui ont fait remarquer, le mettant devant le fait accompli, que l'homme pour lequel il se faisait passer n'avait rien à voir avec l'homme qu'il était réellement.

Un visage et une corpulence qui ont permis aux policiers de confondre ce voleur, faussaire et fraudeur.

Confondu il se rebelle face aux policiers 

L'interpellation ne s'est pas faite en douceur puisque l'individu en question, SDF, sans profession et quelque peu troublé, s'est rebellé  face aux policiers. Les forces de l'ordre ont tout de même réussi à le maîtriser et lui faire entendre raison.

Jugé ce vendredi, selon la procédure de comparution immédiate, il a écopé de 15 mois d'emprisonnement dont 3 avec sursis. Le tribunal ajoutant une obligation de soins et de travaux d'intérêt général. Son maintien en détention a également été confirmé.

L'organisme bancaire qui avait voulu se constituer partie civile a vu cette demande rejetée par le Tribunal. Il devra, par contre, réapprovisionner le compte bancaire de son client, victime de cette négligence, dans la mesure où l'individu, insolvable, ne disposait plus de la somme extorquée à la banque. 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.