Un forcené du guidon sème la panique à Pointe-à-Pitre

Par • Mis à jour le 23/11/2019 - 05:00

Un jeune prévenu déjà très connu de la justice était poursuivi devant la juridiction correctionnelle pour avoir pris la fuite à la vue des policiers. L'individu en scooter avait mercredi roulé à tombeau ouvert dans le centre ville de Pointe-à-Pitre, prenant tous les risques avant d'emboutir la moto d'un agent le poursuivant. Comme excuse, le suspect a indiqué qu'il se rendait en cours. Il a écopé de 3 mois de prison ferme et mandat de dépôt.

    Un forcené du guidon sème la panique à Pointe-à-Pitre

Mercredi matin, un duo de motards de la police nationale patrouille du côté de la gare maritime lorsqu’ils aperçoivent un jeune homme, monté sur un scooter et sans casque. Les agents lui font signe de s’arrêter pour un contrôle. Mais le mis en cause, accélère, coupe les priorités forçant les automobilistes à s’écarter ou à freiner dangereusement. Le bolide est lancé à toute allure entre le boulevard Légitimus et autres, impossible de le stopper, le conducteur, Ryan Mancel, 21 ans prend tous les risques, passant même à vive allure sur des zones piétonnes avec des passants voir des enfants.

Des méthodes de poursuites étudiées 

Après plusieurs minutes de course-poursuite, et des renforts appelés entre temps, l’étau se resserre autour du fou du guidon, qui n’obtempère pas. Les fonctionnaires n’essayent pas de trop le rattraper mais le suivent de loin afin d’éviter un drame. Une façon de le laisser relâcher son attention pour mieux l’appréhender. Finalement coincé, le cyclomotoriste percute un des motards, heureusement pas de blessé à déplorer mais un véhicule de service endommagé.

Déjà 10 mentions en 3 ans 

A la barre, le jeune récidiviste a expliqué avoir paniqué, il regrette et tente de s’en sortir et ne veut plus retourner en prison. Il se rendait à ce moment là, à l’école de la deuxième chance et savait que son engin n’était pas en règles. Le procureur a rappelé sa récente condamnation pour des faits similaires, en septembre, 10 mentions en 3 ans. L’ordre public a été fortement impacté. Le tribunal a prononcé 3 mois fermes et incarcération immédiate. 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.