Un fratricide jugé devant les Assises

Par • Mis à jour le 06/05/2019 - 09:46

Le 24 juin 2016, une dispute entre trois frères dégénèrent. L'un d'entre eux, grièvement blessé, décédera quelques jours après. Le procès des deux autres s'ouvre ce lundi devant la Cour d’Assises de Basse-Terre.

    Un fratricide jugé devant les Assises

Trois ans après les faits c’est un procès douloureux qui s’ouvre ce lundi devant la Cour d’Assises de Basse Terre. Le 24 juin 2016, vers 22 heures, un drame s'est produit à Pointe-Noire. Alors qu’ils se trouvent au domicile familial de leur mère, une dispute éclate entre Astonne Jacob et Luidgi Cathere.

Ce n’est pas la première fois que les frères laissent éclater leur colère :cette altercation intervient après une précédente survenue quelques instants plus tôt.

Astonne Jacob aurait alors frappé à une ou plusieurs reprises Luidgi et un autre frère, Willem Cathere de coups de couteau, pour se défendre d'agressions dont il aurait été victime de leur part.

Les trois frères sont alors blessés au cours de cette violente bagarre mais Willem, plus gravement touché, décédera deux jours plus tard des suites de ses blessures.

Astonne Jacob est aujourd'hui poursuivi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et Luidgi Cathere, pour violences volontaires sans ITT.

Les deux hommes comparaissent libres pour cette affaire. Leur procès est prévu pour durer jusqu'à vendredi avec une pause mercredi, jour férié.

Un climat familial sous tension

De nombreux témoins doivent être entendus dans ce dossier, aussi bien des témoins des faits que des témoins de moralité pour les membres de cette famille monoparentale dont la mère a élevé seule ses 7 enfants issus de 3 relations.

Un environnement pas toujours pacifique qui avait conduit plusieurs frères à s'opposer pour différentes raisons.

Un climat qui a malheureusement pris une tournure dramatique le 24 juin 2016.