Un infirmier escroque près d'un million d'euros

Par • Mis à jour le 09/02/2018 - 11:51

Condamnation dans le Gard d’un infirmier guadeloupéen à de la prison avec sursis et de fortes amendes. L'individu a été reconnu coupable ce jeudi d'avoir commis une escroquerie aux organismes sociaux pour un montant total de 931 000 euros. Mais avant d’être jugé, il avait été interpellé en Guadeloupe par la DIPJ.

    Un infirmier escroque près d'un million d'euros

C’est en Guadeloupe, où il avait acheté un terrain de 850 mètres carrés, sur lequel il avait construit un immeuble de 6 appartements dont deux de 145 mètres carrés que cet infirmier de 61 ans avait été interpellé, avec son épouse, en juin 2017. Placé en garde-à-vue dans les locaux de la Direction Inter-Régionale de la Police Judiciaire au Morne-Virgain, avant d’être transféré dans le Gard, où il exerçait préalablement. Il était soupçonné d'avoir surfacturé des soins alors qu'il travaillait en tant qu'infirmier dans un établissement pour personnes âgées situé dans le Gard rhodanien.

Interpellé en Guadeloupe par la DIPJ

L'enquête avait également démontrée des falsifications de documents qui aurait permis de tromper plusieurs caisses d'assurance maladie dont la CPAM pour un préjudice de 545.000 €, d'autres organismes comme la MSA ou  la caisse militaire étaient également concernés. Au total, son escroquerie s’établissait  à 931.000 euros. Jugé hier jeudi par le tribunal correctionnel de Nîmes, il a été condamné à deux ans d’emprisonnement avec sursis, 300.000 euros d’amende, la saisie par moitié de son immeuble en Guadeloupe, et surtout le remboursement des sommes à tous les organismes escroqués. Son épouse, elle a été condamnée à 5000 euros d’amende.