Un mari violent condamné, sa femme témoigne

Par • Mis à jour le 11/10/2019 - 12:25

Lorsque la jalousie s’installe après plus de 20 ans de relation. Un mari violent était présenté en comparution immédiate jeudi pour des coups et menaces de mort sur son épouse mais aussi ses enfants. Interpellé mardi à Saint-François devant un établissement scolaire, le prévenu a prétexté avoir agi sous l’effet de l’alcool. Le tribunal a prononcé 9 mois de prison avec sursis, obligation de soins et interdiction de retourner au domicile familiale.

    Un mari violent condamné, sa femme témoigne

Il l’avait déjà violenté en aout dernier et mardi encore, il s’était rendu à la sortie de l'école où sa femme travaille, pour l’insulter, la menacer de mort elle et son fils de 13 ans qui a dû appeler lui même la gendarmerie. L’objet de cette colère ? Une jalousie maladive et de plus en plus accentuée, l’homme souvent ivre pense après 20 ans de vie commune, que son épouse le trompe, avec qui ? Personne en réalité. "Je suis mère de 4 enfants, je bosse toute la journée" a expliqué presqu’en pleurs la victime à l’audience. Elle a tenu a faire passer un message à tous les hommes présents dans la salle :

Dans son box, le prévenu de 40 ans s’est excusé, il devient une autre personne quand il boit. "L’alcool fait ressortir votre vraie nature" lui a expliqué le parquet. "Nous avons la chance de vivre dans un pays libre, libre de choisir, trop de femmes meurent sous les coups de leur conjoint. L’honneur d’un homme se mesure à sa capacité à protéger les plus faibles et surtout sa famille" a-t-il ajouté. Le tribunal a prononcé 9 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve avec obligation de soigner son alcoolisme et sa violence, assortie d’une interdiction de se rendre au domicile pendant un certain temps.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.