Un pêcheur pris dans les filets de la Justice

Par 19/05/2016 - 21:31 • Mis à jour le 19/05/2016 - 21:31

Samedi, trois suspects étrangers avaient été interpellés avec à bord de leur bateau de pêche plus de 50kg de drogue. Le capitaine de l'embarcation comparaissait en urgence devant le tribunal pointois ce mercredi 18 mai 2016. Selon lui, la marchandise ne lui appartenait pas. Il l'aurait repêché en mer.

    Un pêcheur pris dans les filets de la Justice
Samedi, Robert Claxton, un ressortissant de île Antigua avait été interpellé après une fouille minutieuse de son embarcation. Cette dernière avait été remorquée jusqu’aux quais de Pointe-à-Pitre, suite à une avarie moteur en pleine mer au large de Montserrat.

Le capitaine âgé de 36 ans avait à son bord 56 ballots de drogues (50,170 kg). Le comble de l'histoire, le pêcheur, qui avait lancé un SOS avait tout le temps de jeter sa marchandise avant l’arrivée des secours. Mais il ne l’a pas fait.

Et selon ses explications, la drogue ne lui appartenait pas. Abandonnés par un autre bateau, il l'aurait repêché ces ballots. Un scénario difficile à croire.

En tout cas une chose est sûre, ce pêcheur bien naïf était accompagné de deux jeunes marins qui lui avaient ordonné de ne pas prendre cette cargaison. Les deux hommes de bonne foi semble-t-il ont donc été mis hors de cause.

Sans casier judiciaire ni dans son île, ni chez nous, le prévenu s’est exprimé en anglais avec l’aide d’une traductrice.

Mais, ces professionnels sont-ils réellement tombés sur cette prise miraculeuse ? La question reste en suspend.

Néanmoins, le fait d’embarquer de la drogue reste un délit.

Ce mecredi 18 mai 2016, au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, le pêcheur a donc écopé de 10 mois de prison ferme avec mandat de dépôt et 98.000€ d’amende douanière.