Un pyromane présumé interpellé à Saint-François

Par • Mis à jour le 11/05/2019 - 06:21

Un jeune homme était présenté en comparution immédiate vendredi, poursuivi pour de multiples incendies perpétrés à Saint-François depuis plusieurs mois. Des voitures, des champs de canne et même une maison habitée… Heureusement en l’espèce, il n’y a pas eu de dommages humains. Mais le prévenu souffrant de troubles mentaux et assisté de son avocat, a demandé un délai, une expertise psychologique a par ailleurs été ordonnée mais le mis en cause est reparti libre.

    Un pyromane présumé interpellé à Saint-François

L’affaire reviendra le 12 juin, car comme le permet la loi, le pyromane présumé a demandé un délai afin de préparer sa défense. Il a été interpellé ce mercredi par les gendarmes. Les faits qu’on lui reproche remontent à janvier minimum. Des particuliers avaient vu leurs véhicules ou leur habitation incendiés, plus de 60 hectares de champs de canne sont également partis en fumée. Même s’il souffre de troubles psychologiques, son avocate a assuré qu’il n’a rien à voir avec ces incendies, expertise ADN à l’appui, et qu’il ne présente pas de danger. Le prévenu a été placé sous contrôle judiciaire au grand regret de la demi-douzaine de parties civiles présentes :

Le prévenu, consommateur de cannabis, a pour obligation stricte de ne pas se rendre à Pombiray, lieu des sinistres, ni d’entrer en contact avec les victimes. Pointer à la gendarmerie et surtout, il doit immédiatement prendre ses injections médicamenteuses sous peine d’être placé en détention provisoire jusqu’à la prochaine audience. Les investigations par ailleurs se poursuivent.