Un réseau de proxénétisme devant le tribunal correctionnel

Par 02/09/2020 - 05:00
01/01/2020 - 00:00

La prostitution dans le quartier de Grand Baie au Gosier, un sujet d’actualité. Ce mardi, 6 personnes étaient poursuivies devant le tribunal correctionnel pointois pour proxénétisme, emplois dissimulés et aide à l’entrée d’étrangers sur le territoire. Un réseau démantelé il y a 3 ans. Les prévenus, principalement gérants de bars ou loueurs de chambres, ont écopé de peines allant de 1 mois avec sursis à 2 ans fermes.

    Un réseau de proxénétisme devant le tribunal correctionnel

Ils étaient 6 à la barre, âgés d'une cinquantaine d’années, tous convoqués pour avoir participé de près ou de loin à ce réseau démantelé par les enquêteurs de la DIPJ. Une moitié de femmes, d’origine dominicaine, deux guadeloupéens et un dominiquais. Suite à un coup de fil anonyme dénonçant ce trafic d’êtres, les policiers entament en 2017 des investigations. Il s’avère que les principaux suspects feraient venir et emploieraient de façon discrète des jeunes femmes de Saint-Domingue. La principale mise en cause, une propriétaire de bar, est interpellée et placée en détention provisoire pendant un an.

D’autres sont à leur tour identifiés et appréhendés dans la foulée. Assistées d’un interprète en espagnol devant les juges, elles ont dû s’expliquer. la plupart avaient pignon sur rue, grâce à leurs établissements de nuit. Les filles concernées, n’étaient pas présentes à l’audience, loi du silence oblige dans le milieu, on peut supposer qu’elles ne souhaitaient pas incriminer leurs employeurs présumés. Des chambres étaient mises à disposition, ceux qui les louaient faisaient eux aussi l’objet de poursuites judiciaires. Des allées et venus qui duraient depuis au moins 3 ans selon le dossier. 

Une « exploitation de la misère humaine » a souligné le procureur de la République dans son réquisitoire. La bande a finalement écopé de peines allant de 1 mois assorti du sursis à 2 ans fermes pour la plus impliquée, avec pour tous les prévenus de fortes amendes à payer et interdiction d'ouvrir de nouveaux commerces de ce type.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.