Une bande jugée pour des agressions en marge du carnaval

Par • Mis à jour le 06/03/2020 - 20:43

Le tribunal correctionnel de Basse-Terre a prononcé des peines mixtes pour les 7 prévenus : entre 8 et 30 mois de prison. Des faits survenus les 12 en marge du carnaval de Goyave, puis les 13 et 15 janvier 2020.

    Une bande jugée pour des agressions en marge du carnaval

Le Tribunal Correctionnel de Basse-Terre s'est voulu, ce soir, à la fois éducatif et pédagogique en infligeant aux 7 prévenus âgés de 18 à 23 ans des peines adaptées aux personnalités et au degré d'implication et de responsabilité de chacun d'eux. De 8 à 30 mois ferme de prison dont 6 des 7 peines aménageables avec du sursis mise à l'epreuve pendant 2 ans et interdiction de porter une arme pendant 5 ans, d'être suivi par un juge d'application des peines et de ne pas rencontrer les victimes.

Tous les 7 prévenus ont reconnu les faits et ont fait amende honorable. Les familles ont suivi les débats et accepte les jugements dans le calme et la sérénité. Un procès rempli de bon sens et de gravité qui a duré 6 heures qui auront marqué, de toute évidence, les esprits des uns et des autres qui devraient retenir les leçons à tirer du phénomène malsain, parfois, de groupe transformé en bande et d'alimentation et d'exploitation malsaines des réseaux sociaux.

Un seul des 7 garçons est reparti en prison ce vendredi soir, celui qui était déjà détenu et qui était seul à comparaître en cette qualité, étant en état de récidive et disposant déjà d'un casier judiciaire alimenté. Les 6 autres sont repartis libres mais avec cette épée de Damoclès qui pèse sur leur tête de deux années de sursis mise à l'épreuve. Durée qui pourrait s'ajouter s'ils devaient être condamnés d'ici ce laps de temps pour d'autres faits.

 

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.