Une bande organisée poursuivie pour trafic de cocaïne

Par 09/12/2020 - 07:32
01/01/2020 - 00:00

Une bande organisée de trafiquants de drogue était poursuivie devant le tribunal correctionnel. 6 personnes au total dont 2 femmes. Les fruits d’une longue enquête de la DIPJ après interception d’une mule à Pôle Caraïbes suivie de filatures l’an dernier. Les prévenus ont écopé de la simple relaxe, faute de preuves, à 3 ans de prison ferme pour les plus concernés.

    Une bande organisée poursuivie pour trafic de cocaïne

Le 3 février 2019, une jeune femme est interpellée à l’embarquement Pôle Caraïbes lors d’un contrôle inopiné. Sur elle, les agents des douanes découvrent un peu plus de 300 grammes de cocaïne dissimulée dans son slip. C’est le point de départ d’une enquête qui aboutira les jours suivants, sur l’interpellation de plusieurs suspects, complices et commanditaires présumés. Une bande originaire de Petit-Bourg dont certains avaient même lors d’une tentative d’interception sur la route, refusé d’obtempérer en prenant la fuite en voiture. Deux enquêteurs exposés au danger cette nuit là, se sont d’ailleurs constitués partie civile au procès.

Chaque prévenu était donc poursuivi en fonction de son degré d’implication, l'un des plus impliqués, en récidive, a quant à lui participé au débats par visioconférence car détenu provisoirement, le reste des protagonistes était convoqué librement sous contrôle judiciaire. Un démantèlement à mettre à l’actif des fins limiers de la police judiciaire du Morne Vergain, en partenariat avec les gendarmes et les douanes.

La bande après plus d’une heure de délibéré, a écopé pour deux des mis en cause, d’une relaxe en ce qui concerne leur participation au trafic, et ce faute d’éléments probants. Les 4 autres dont les deux femmes, ont écopé de peine allant d’un à trois ans de prison ferme et 20.000€ d’amende à payer solidairement. 

 

 

Tags