Une commerçante ivre mord un gendarme

Par • Mis à jour le 19/01/2018 - 09:48

Une femme comparaissait devant le tribunal correctionnel pour conduite sans permis, refus d’obtempérer et violences sur les forces de l’ordre. Elle avait lundi soir dernier, mordu des gendarmes qui s’étaient lancés à sa poursuite dans les rues de Pointe-à-pitre. Récidiviste, les juges ne lui ont laissé aucune possibilité de sursis et l’ont donc condamné à 4 mois de prison avec placement en détention.

    Une commerçante ivre mord un gendarme

Sylviane Boisdur est commerçante, elle possède un petit magasin en centre ville. Ce soir là, elle festoie avec des convives du côté de Chauvel, quand un ami l’appelle pour lui dire que sa boutique est restée allumée. Inquiète, elle prend alors la voiture de sa fille récemment achetée, une smart et fonce à Pointe-à-pitre. Sauf qu'elle n’a plus le permis de conduire depuis un an suite à des infractions similaires. La conductrice ivre grille un stop ce qui attire l’attention d’une patrouille de gendarmerie qui se lance à sa poursuite.

Elle frappe et mord un militaire

La femme de 54 ans ne s’arrête pas, elle n’a "pas vu les agents" a-t-elle indiqué à la barre. Contrainte et forcée de s’arrêter, elle se rebelle de surcroit, insulte, frappe et mord un des militaires car ce dernier lui aurait fait mal en l’empoignant, elle qui souffre de la hanche. La prévenue a tenté de minimiser chaque geste "je n’ai pas vu, je n’ai pas l’habitude des boites automatiques, je croyais que c’était une voiture sans permis". La présidente l’a plusieurs fois rappelé à l’ordre, n’arrivant pas à placer une phrase entre deux explications douteuses.

Multirécidiviste

Déjà condamnée à 3 reprises, toujours pour des faits liés à la circulation, la quinquagénaire avait d’ailleurs il y a quelques années, heurté un enfant. Le tribunal a remarqué "un manque total d’empathie, elle ne pense qu’à elle et ses soucis". Il l’a condamné à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt, histoire de lui faire comprendre qu’on ne rigole pas avec la route.