Une mère jugée pour tentative d'infanticide aux assises

Par 25/06/2018 - 06:15 • Mis à jour le 25/06/2018 - 06:15

Le 26 décembre 2015, à Saint-Martin, un couple d'américains faisant son jogging est tombé nez à nez avec un nourrisson, enveloppé dans un sac en plastic fermé, qui venait d'être abandonné par sa mère. A compter de ce matin, cette dernière sera assises dans le box des accusées. Poursuivie pour tentative de meurtre d'un mineur de 15 ans. Un dossier douloureux et délicat qui avait ému et bouleversé à l'époque des faits.

    Une mère jugée pour tentative d'infanticide aux assises

La petite Lilou est une miraculée. Le 26 décembre 2015, à Saint-Martin, elle aurait pu mourir. Mais le destin en a voulu autrement. Probablement aussi, un instinct de survie. Ses petits cris l'ont sauvé d'une mort annoncée. Des cris et des mouvements qui lui ont donné l'énergie pour réagir et déchirer le sac en plastique dans lequel elle était prisonnière. Ce sont ces cris qui ont alerté un couple de touristes joggeurs américains et qui ont permis à ces derniers de la repérer et de la sauver.

Elle avait été abandonnée par sa mère qui n'avait pas, dans un premier temps, faute de papiers, réussit à se faire accepter dans le centre hospitalier pour accoucher. Après un détour chez elle pour récupérer les documents réclamés, elle n'a pas eu le temps d'arriver à l'hôpital. Elle a accouché seule et probablement dans la panique a commis un geste qui aurait pu être irréparable : celui d'abandonner son nouveau né.

Désespoir, détresse, anxiété, peut-être toute cela qui l'ont conduite à être placée en détention provisoire pendant 10 mois et traduit aujourd'hui, devant la cour d'assises, pour répondre de son geste. Elle comparaîtra libre, sous contrôle judiciaire.