Viol de Pointe-à-Pitre : le supect jugé pour vol par effraction

Par 16/11/2016 - 17:51 • Mis à jour le 16/11/2016 - 17:51

Le suspect dans l'affaire du viol de la commerçante de Pointe-à-Pitre comparaissait au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre pour vol par effraction mardi 15 novembre 2016.

    Viol de Pointe-à-Pitre : le supect jugé pour vol par effraction
L'homme interpellé dans l'affaire du viol de la commerçante de 71 ans comparaissait, mardi 15 novembre 2016, au tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Cette fois, il devait répondre à des faits de vol par effraction.

C'est au cours des perquisitions réalisées à son domicile de Pointe-à-Pitre que les enquêteurs ont retrouvé du matériel volé et les effets personnels de la victime. Une forte somme d'argent a aussi été saisie.

Ces éléments semblent correspondre au cambriolage du magasin de la septuagénaire. Pour autant rien indique qu'il s'agit de l'agresseur. L'individu nierait toute implication.

De son côté, la police du commissariat centrale tente de faire toute la lumière sur ce dossier. L'homme serait-il un simple receleur ? A-t-il des complices ou un co-auteur ?

Des investigations sont en cours. Des prélèvements ADN ont aussi été ordonnées car au final une seule question occupe les esprits. L'homme âgé de 27 ans est-il coupable du viol de la commerçante de Pointe-à-Pitre ?

En attendant, le prévenu a été écroué pour vol par effraction. Il a écopé de 18 mois de prison avec mandat de dépôt. Et l'enquête sur le viol se poursuit. Elle devrait permettre de savoir si l'individu est impliqué dans cette sordide affaire.