Georges Mondor dit "Ti Bordo" s'en est allé

Par 06/05/2021 - 12:07 • Mis à jour le 06/05/2021 - 12:06

Ce jeudi, on a appris le décès. "Ti Bordo", de son nom véritable, Georges Mondor, journaliste, photographe, reporter d'images, était très connu dans le milieu culturel, artistique, sportif et médiatique local.

    Georges Mondor dit "Ti Bordo" s'en est allé
@Jimmy Pierrot

"Ti Bordo", de son nom véritable, Georges Mondor, journaliste, photographe, reporter d'images, était très connu dans le milieu culturel, artistique, sportif et médiatique local. Ce jeudi, on a appris son décès à l'âge de 78 ans. Il sortait d'une longue convalescence à la suite de graves problèmes de santé l'an dernier. Cependant, il y a quelques jours, touché par la COVID-19, Ti Bordo a dû reprendre son combat contre la maladie .

Il est malheureusement décédé la nuit dernière aux urgences du CHBT. Georges Mondor semblait avoir vécu plusieurs vies et était un homme aux multiples facettes puisqu'il concevait également des sérigraphies. 

Son prénom légal était Pierre, mais tout le monde le connaissait sous le prénom de Georges. Ce surnom de "Ti Bordo" lui venait de cette couleur bordeaux qu'il chérissait et qui lui collait à la peau au point de teindre ses cheveux et de peindre l'intégralité de sa voiture, une petite Peugeot 204, de la même couleur. Il était visible à des centaines de mètres et on disait que son rire ravageur séduisait autant que sa jovialité.

A Basse-Terre, sa ville de résidence et de cœur, beaucoup le pleurent aujourd'hui notamment dans son quartier du bas-du-bourg où il avait son atelier.

Le président du conseil régional Ary Chalus, salue la mémoire de "Ti Bordo"et rend hommage au professionnel, mais surtout à l’homme aux mille facettes faisant preuve d’une grande humanité et connu pour son immense gentillesse. L’exécutif régional a tenu à adresser ses condoléances attristées à sa famille, à ses proches, et à l'équipe du journal le Progrès social, dont il faisait partie intégrante.

Tags