Miss Guadeloupe : une candidate écartée pour des photos dénudées de prévention du cancer du sein

Par 21/08/2020 - 09:53
01/01/2020 - 00:00

La candidate numéro 3, Anaëlle Guimbi a été écartée de la course à l'élection de Miss Guadeloupe pour Miss France, 24 heures avant la cérémonie. En cause, des photos dénudées en body-painting que la jeune femme avait faites au profit d'une campagne de prévention du cancer du sein.

    Miss Guadeloupe : une candidate écartée pour des photos dénudées de prévention du cancer du sein

C'est la polémique dont se serait sans doute bien passé le comité local de Miss Guadeloupe pour Miss France. À la veille de l'élection qui aura lieu ce vendredi soir à l'hôtel Arawak du Gosier, l'une des six candidates, Anaëlle Guimbi a été écartée sur décision du Comité national en raison de photos dénudées, en body-painting, qu'elle avait faites au profit d'une campagne de prévention du cancer du sein.

Rien de choquant pourtant sur les clichés incriminés, si l'on devine la forme du sein, la majorité du corps est couverte de fleurs, perles ou peinture. Mais on sait que l'organisation du concours national est très stricte à ce sujet, suite notamment à la polémique qu'avait fait Miss Réunion 2007, Valérie Bègue, élue Miss France 2008 avant d'être destituée pour une campagne d'affichage nettement plus osée.

Anaëlle Guimbi a réagi sur les réseaux sociaux. La Sainte-Rosienne joue fair-play tout en assumant pleinement son engagement dans cette campagne qui lui coûte aujourd'hui sa place. "Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein", a-t-elle affirmé sur Instagram.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Hello tout le monde ! Malheureusement cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi. En effet, les photos que vous voyez s’avèrent être contraire aux valeurs de Miss France. Les règles sont ce qu’elles sont, je m’incline mais je continuerai toujours à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein. Je ne vous remercierai jamais assez pour tout le soutien et l’amour que vous m’avez apporté ces derniers jours. J’aurais vécu cette aventure pleinement, mon seul regret sera de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir. Je souhaite bonne chance à toutes mes copines d’aventure, on forme une super belle équipe et je suis heureuse d’avoir pu faire d’aussi belles rencontres. ❤️✨ Merci pour tout les filles ! Je reste persuadée que la meilleure représentera avec succès notre belle Guadeloupe ! Merci au comité @missguadeloupeofficiel , cette aventure humaine m’aura beaucoup apporté sur tous les plans !

Une publication partagée par Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) le

 

La décision fait en tout cas largement débat sur les réseaux sociaux. À en croire les commentaires, la jeune femme bénéficiait d'une belle cote de popularité et la décision du comité laisse coi de nombreux internautes, dont Joelle Ursull. 

 


L'élection de ce soir va permettre de désigner celle qui doit succéder à Clémence Botino, devenue depuis Miss France 2020.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.