"Si c'était à refaire, je referais tout de la même manière", assure Anaëlle Guimbi

Par 21/08/2020 - 14:26
01/01/2020 - 00:00

Candidate évincée du concours Miss Guadeloupe pour Miss France pour des clichés dénudés dans le cadre d'une campagne de sensibilisation au cancer du sein, Anaëlle Guimbi était l'invitée de RCI ce vendredi midi. La jeune femme ambitieuse s'est confiée sur cette polémique et se projette déjà sur son avenir.

    "Si c'était à refaire, je referais tout de la même manière", assure Anaëlle Guimbi

"Je ne regrette rien", assure la jeune Sainte-Rosienne. Certainement pas son engagement pour la cause qui a entraîné son écartement du concours régional de Miss Guadeloupe. Déterminée, Anaëlle Guimbi entend le rester et assure ne tirer que du positif de cette expérience même si elle aurait préféré participer à la cérémonie. Déçue, mais fière et fair-play elle était l'invitée du Caraïbes 13H sur RCI, entretien durant lequel elle a appelé à ne pas boycotter l'élection.

 

La jeune femme titulaire d'un BTS Soutien à l'action managériale se projette d'ailleurs déjà sur l'avenir. Maquilleuse, elle ambitionne de développer un projet d'espace axé également sur le développement personnel.

Mais au-delà de l'incident vécu, cet épisode pose la question de la rigueur, parfois archaïque, de cet événement qu'est le concours de Miss France. La principale intéressée estime d'ailleurs que les règles devraient évoluer.

 

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.