Abstention, crise sanitaire... Les enjeux du second tour des municipales

Par 28/06/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

Ce dimanche 28 juin 2020 se tiendront les élections municipales et communautaires. Ce second tour du scrutin survient plus de trois mois après le premier. Une situation inédite due à la pandémie de coronavirus. L'accent est donc mis sur la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote mais les enjeux politiques sont bien réels.

    Abstention, crise sanitaire... Les enjeux du second tour des municipales

Un peu plus de trois mois après le premier tour du scrutin, le second tour des élections municipales se tient ce dimanche 28 juin. 20 communes sont concernées par cette élection en Guadeloupe. Ces élections municipales et communautaires ont été fortement perturbées par la pandémie de coronavirus. Au premier tour, beaucoup ne se sont pas rendus dans les urnes par peur de la contamination. Le 15 mars dernier, avec 53,52 % d'abstention, plus d'un Guadeloupéen sur deux ne s'est pas déplacé dans les bureaux de vote. Pour ce second tour, la tendance pourrait être toute autre.

La sécurité sanitaire

Le gouvernement a pris des mesures drastiques pour assurer la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote. La Préfecture a remis 120 000 masques, 530 litres de gel hydroalcoolique et 2 842 visières. Les bureaux de vote seront aménagés de manière à limiter au maximum les contacts et à assurer une distance d’au moins un mètre entre chaque personne présente. Les électeurs et les personnes en charge des opérations électorales sont invitées à utiliser du matériel de protection et respecter les gestes barrières en évitant notamment les manipulations d'objets tels que les stylos et bulletins de vote).

Un vote par procuration simplifié

En outre, le vote par procuration a été simplifié pour ce second tour du scrutin. Un électeur pourra ainsi voter pour deux personnes comme le prévoit la loi du 22 juin 2020 qui vise à sécuriser l'organisation du second tour. Un décret du 18 juin 2020 concernant les dispositions spécifiques du second tour des municipales précise  que le recueil des procurations est facilité : les personnes ne pouvant pas se déplacer à cause de l'épidémie de COVID-19 pouvaient demander à leur commissariat ou gendarmerie de se déplacer à leur domicile pour établir la procuration sans avoir à fournir de justificatif. Les électeurs n'ont par ailleurs pas eu à justifier la raison de leur procuration.

L'enjeu politique 

Par ailleurs, les enjeux politiques pourraient influencer les électeurs. Pendant cet entre deux-tours d'une longueur inédite causée par le confinement, de nombreuses alliances se sont nouées entre les différents camps. Des rapprochements parfois inattendus entre camps aux orientations politiques différentes ou entre anciens « ennemis » de longue date qui dessinent également les forces en présence en vue des prochaines élections régionales et départementales. Ces alliances joueront-elles sur le résultat final des votes? La réponse sera donnée ce dimanche soir.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.