Après sa victoire, le Rassemblement National vise les prochaines échéances électorales

Par Laura Latchan • Mis à jour le 28/05/2019 - 07:09
Antilles-Guyane

Après la débâcle pour les élections européennes, vient le temps du bilan. En Guadeloupe une montée évidente du Rassemblement National, emmené par Jordan Bardella. Le parti de Marine Le Pen l’a emporté dans 25 des 32 communes de l’archipel. Le parti au concept de la préférence nationale a affirmé par son délégué régional Rody Tolassy que le travail allait continuer sur le terrain.

    Après sa victoire, le Rassemblement National vise les prochaines échéances électorales

Après les élections européennes, l’heure en est au bilan. Un bilan positif qui n’est absolument pas remis en question pour le Rassemblement National qui l’a emporté en Guadeloupe dans 25 des 32 communes. Pour rappel, le parti de Marine Le Pen emmené par Jordan Bardella est arrivé en tête de scrutin avec 23,5% des suffrages. Une première victoire certes mais le travail sur le terrain continu selon Rody Tolassy, délégué régional du Rassemblement National en Guadeloupe. Il était l’invité de Rudy Zorobabel ce matin. Il est également revenu sur les prochaines échéances électorales. Et le Rassemblement National sera bien au rendez-vous. Selon Rody Tolassy, « Cela fait 20 ans que la population vote pour le RN, et les suffrages pour le parti de Marine Le Pen ne cesse d’augmenter. » On l’écoute.