Basse-Terre : la première adjointe au maire démissionne

Par 20/10/2020 - 19:58
01/01/2020 - 00:00

Maryvonne Richard, 1ère adjointe au maire de la ville de Basse-Terre, a démissionné de son poste de même que de sa fonction d'élue au Conseil Municipal. Les raisons évoquées sont d'ordre personnel. L'élue basseterrienne qui vit désormais dans l'hexagone n'est plus disponible pour assurer ses fonctions qu'elle préfère laisser à une autre. Elle l'a officiellement fait savoir au Maire de Basse-Terre, André ATALLAH, qui en a pris acte. Ce dernier devra réunir le Conseil Municipal afin de procéder à une nouvelle élection.

    Basse-Terre : la première adjointe au maire démissionne

Maryvonne Richard n'est plus 1ère adjointe au maire de la ville de Basse-Terre et conseillère municipale. Elle a démissionné de ces deux fonctions. Elle l'a fait officiellement savoir par la voie requise, par courrier en date du 8 octobre dernier. Le maire de Basse-Terre, André Atallah en a pris acte.

 Maryvonne Richard avait très tôt annoncé la couleur. Ancienne fonctionnaire à la retraite de l'administration des finances publiques, elle avait pris la décision d'aller désormais vivre dans l'hexagone et avait très vite décliné toutes les offres qui lui avaient été faites. Des offres parmi lesquelles,ont notamment celle d'intégrer le Conseil Municipal tout comme celle de devenir 1ère adjointe.

Elle avait finalement accepté sous l'insistance du maire André Atallah avec lequel elle a tout de même gardé de bonnes relations, car ce dernier avait toujours espéré pouvoir la convaincre de changer d'avis. Il n'a pas réussi. Maryvonne Richard estimant en effet que son choix de vie ne lui permettait pas honorer son mandat et sa fonction. Absente à l'élection du maire et de ses adjoints, elle avait donné procuration pour ce jour là.

Par la suite, elle a été régulièrement absente au Conseil Municipal, confirmant ainsi son indisponibilité renforcée par la crise sanitaire.

C'est donc tout naturellement et en élue responsable qu'elle a décidé, sans animosité, ni regret, de rendre un tablier qu'elle n'a jamais véritablement voulu porter et qu'elle savait ne pas pouvoir assumer dans des conditions décentes.

Selon le maire de Basse-Terre, cette démission, bien que difficile, est compréhensible. Il ne faut y voir aucune manoeuvre ni acte de différent éventuel.

Qui pour remplacer l'élue démissionnaire ?

Qui prendra désormais sa suite au conseil municipal ? Seul le maire en place, André Atallah, détient cette réponse. A t-il déjà fait son choix ? Oui, ce sera un homme : Roland Gendrey, des Insoumis de Guadeloupe, ancien adjoint au maire de l'épopée de Jérôme Clery. Autre surprise de taille, le 2e adjoint est donc une femme. Il s'agit de Sonia Petro, Secrétaire Départementale des Républicains en Guadeloupe, qui gagne une place. L'avenir dira si cette nouvelle composition forme un trio gagnant.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.