Basse-Terre : le Conseil d’Etat rejette les requêtes d’André Atallah

Par • Mis à jour le 23/07/2015 - 15:35

Le Conseil d’Etat rejette les requêtes d’André Atallah. Il contestait les élections municipales de mars 2014. Un scrutin où Lucette Michaux-Chevry avait été élue à la tête de la ville de Basse-Terre.

    Basse-Terre : le Conseil d’Etat rejette les requêtes d’André Atallah
Le Conseil d’Etat met définitivement hors jeu André Atallah, du groupe Bâtir dans la bataille qui l’oppose au duo mère-fille Lucette Michaux-Chevry, Marie-Luce Penchard.

André Atallah contestait le scrutin de mars 2014. Celui-ci avait élue Lucette Michaux-Chevry très largement à la tête de la mairie de Basse-Terre, soit 1500 voix d’écart entre les deux candidats.

La juridiction confirme ainsi la décision du tribunal administratif de Basse-Terre."Dans une élection, il faut savoir gagner et il faut savoir perdre. Dès que le tribunal administratif de Basse-Terre avait fortement motivé pourquoi nous avions largement gagné les élections, je crois que monsieur Atallah aurait dû s’incliner devant cette décision", a précisé Lucette Michaux-Chevry.