Bernard Cazeneuve, un premier ministre qui sait parler créole !

Par 06/12/2016 - 17:31 • Mis à jour le 06/12/2016 - 17:31

L'Elysée a annoncé la nomination de Bernard Cazeneuve à Matignon après la démission de Manuel Valls ce mardi 6 décembre 2016. Un nouveau Premier ministre qui parle créole.

    Bernard Cazeneuve, un premier ministre qui sait parler créole !
C'est une information plutôt insolite, Bernard Cazeneuve, le nouveau Premier ministre parle créole. Pour la petite histoire, il aurait un parrain guyanais.

Victorin Lurel, le député et ancien président de la Région Guadeloupe dit, d'ailleurs, avoir échangé quelques mots en créole avec le nouveau chef du gouvernement. C'était lors de son passage dans notre archipel en novembre 2016, a-t-il confié sur les ondes de RCI ce mardi.

En 2015, les autres membres du gouvernement Valls avaient déjà vendu la mèche, en racontant aux médias ses échanges en créole avec Christiane Taubira. Invité dans l'émission "Bureau Politique" sur LCI, l'homme réputé réservé n'avait pas souhaité s'exprimer en créole sur le plateau.

Il faut dire que Christophe Jakubyszyn, le journaliste qui l'interrogeait, lui avait demandé d'adresser un message dans la langue des Outremers à la Garde des Sceaux. Embarrassant ?

"Je ne parle à la télévision que les langues que je maîtrise, c'est une manière de respect", a-t-il lâché. Selon l'ancien ministre de l'Intérieur, s'il lui est arrivé de communiquer en créole avec la garde des Sceaux, c'était seulement dans un cadre privé.

Pour la fin de son mandat présidentiel, François Hollande a donc installé un de ses fidèles à Matignon. Séduit par sa personnalité, le choix de Bernard Cazeneuve, d'après Victorin Lurel, est idéal pour les Outremers. Sous ses airs d'homme rigoureux, le premier ministre aurait un "sens de la dérision" et "de l'humour poussé". Vraiment ?

"Il oublie sa fonction pour être un homme normal même si le mot est connoté. Un gars, un monsieur très sérieux qui prend les choses comme il convient, impassible, parfois impavide. Je me réjouis de le voir là, porté à Matignon", a ajouté Victorin Lurel.

L'arrivée de Bernard Cazeneuve au poste de Premier ministre a provoqué un mini-remaniement. Seuls trois changements ont été effectués au sein du gouvernement.

Bruno Le Roux s'installe place Beauveau, André Vallini devient secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement et Jean-Marie Le Guen est le nouveau secrétaire d'Etat au développement et à la francophonie. Quant à Ericka Bareigts, la ministre des Outremers, elle reste rue Oudinot.

Anaëlle Edom avec François Thomas
@anaellee_rci