Christiane Taubira en Guadeloupe pour 48 heures

Par • Mis à jour le 22/07/2015 - 17:21

Après la Martinique, Christiane Taubira est en visite officielle, ce mercredi 22 juillet, en Guadeloupe. Prisons chargées, centres de détention vétustes, magistrats surbookés et un passage de 48 heures pour tenir compte de ces dossiers.

    Christiane Taubira en Guadeloupe pour 48 heures
Surpopulation des prisons, vétusté des lieux de détention, magistrats débordés, ce sont les dossiers qui attendent Christiane Taubira. La garde des sceaux devrait fouler le tarmac de l’aéroport Pôle Caraïbes ce mercredi à 20h30.

En Guadeloupe pour une durée de 48 heures, Christiane Taubira visitera, ce jeudi 22 juillet, l’établissement pénitentiaire de Basse-Terre. Une prison dont les conditions de détention ont fait couler beaucoup d’encre.

La visite ministérielle se poursuivra par des échanges avec les agents et les magistrats de la cour d’appel et du tribunal de Grande Instance de Basse-Terre. La ministre se rendra, dans l’après-midi, à la mairie de Pointe-à-Pitre.

Puis, elle devrait prendre part à une séance judiciaire au tribunal de Grande Instance de Pointe-à-Pitre. Une rencontre avec les magistrats du parquet et du siège est également prévue. Il devrait être question de politique pénale.

La matinée de vendredi sera consacrée à la visite du l’établissement pénitentiaire de Baie-Mahault. Christiane Taubira conclura son passage en Guadeloupe avec l’inauguration du CEF (Centre Educatif Fermé) situé à Port-Louis. Ce type d’établissement est réservé aux mineurs récidivistes. En 2012, le candidat Hollande proposait de doubler leur nombre.