Claudine Bajazet soupçonne le Trésor Public de "machination"

Par • Mis à jour le 30/01/2020 - 13:09

Alors que la direction régionale des finances publiques (DRFIP) dit ne pas être en mesure de payer les salaires de janvier des 500 agents municipaux de Sainte-Rose dans les temps, en raison de la situation financière « particulièrement dégradée » de la commune, le maire y voit une attaque politique à quelques semaines des municipales.

    Claudine Bajazet soupçonne le Trésor Public de "machination"

C'est comme souvent sur Facebook que l'élue Sainte Rosienne s'est épanchée mercredi soir dans un message au vitriol. Parlant d'un « trésor public qui répond à des ordres venus "d'en haut" » et mettant en cause la CGSS, qu'elle présente comme le nouveau créancier de sa commune, Claudine Bajazet déplore le report du paiement de ses agents, et y voit une volonté de la déstabiliser.

« On veut m'abattre », « me lapider », assure cette dernière avec ce qu'elle qualifie de « faux prétexte » et de « machinations » en vue des municipales.

Pour les 500 agents quoiqu'il en soit, cela se traduit par un « risque de dépasser le seuil échéance du 5 février » pour le paiement de janvier, indique par ailleurs Claudine Bajazet. 

La DRFIP réagit

Mais la direction régionale des finances publiques a répondu à cette attaque ce jeudi matin par communiqué, confirmant que « le solde de trésorerie ne permet plus d'assurer l'ensemble des engagements auprès des créanciers, fournisseurs et agents ». Sous surveillance des services de l'Etat et de la Chambre régionale des comptes, la commune est aussi épinglée dans ce document pour ne pas avoir « pleinement suivi » les recommandations.

Ce n'est pas une première puisqu'en décembre, déjà, une menace similaire avait pesé sur les salaires. L'édile avait alors fixé comme priorité leur paiement avant tout autre chose, ce que la DRFIP a suivi, mais « la commune en arrive à ne pas disposer des fonds suffisants pour payer à bonne date », soutient le comptable public.

Entre les dires d'une instance qui a vocation de neutralité et ceux d'une élue qui s'estime attaquée injustement, chacun sera juge, mais une chose est sûre, les finances Sainte-Rosienne vont très certainement agiter la campagne municipale.

(Photo : Facebook)

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.