Conflit de l'eau : la balle est dans le camp de la Générale des Eaux

Par • Mis à jour le 19/12/2014 - 03:49

Les collectivités ont accepté de payer leurs dettes avant le 31 janvier 2015 et de s’engager sur un contrat transitoire sur 9 mois pour assurer la continuité de l’approvisionnement, voilà les décisions prises lors de la réunion initiée par le Préfet, Jacques Billan, jeudi soir en Préfecture.

    Conflit de l'eau : la balle est dans le camp de la Générale des Eaux
Les collectivités ont accepté de payer leurs dettes avant le 31 janvier 2015 et de s’engager sur un contrat transitoire sur 9 mois pour assurer la continuité de l’approvisionnement, voilà les décisions prises lors de la réunion initiée par le Préfet, Jacques Billan, jeudi soir en Préfecture. En clair, la dette de 23 millions d’euros du SIAEAG envers la Générale des Eaux Guadeloupe, la Nantaise des Eaux et la SEMSAMAR devrait être honorée. Ecoutez le préfet de Région interrogé par Pierre Emmanuel Suffisant pour sortir de la crise de l’eau ? Et bien, on devrait en savoir plus dans les prochaines heures, lorsque ces propositions auront été présentées par la direction de la Générale des Eaux à la direction "parisienne" et au personnel.

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.