"Corruption", "fatigué", "délire"... Passe d'armes tendue entre Chalus et Lurel

Par 26/06/2020 - 13:43
01/01/2020 - 00:00

À moins d'un an des prochaines Régionales, un échange tendu entre le sénateur et le président de la collectivité régionale a animé une partie de la 6e plénière de l'année à Basse-Terre ce vendredi. Victorin Lurel soupçonne son adversaire de vouloir sa tête et l'accuse de corruption. Ary Chalus rétorque en invitant son prédécesseur à se reposer.

    "Corruption", "fatigué", "délire"... Passe d'armes tendue entre Chalus et Lurel

Pas de doute, la campagne des prochaines Régionales se joue déjà en coulisses et transparaît même parfois sans grande subtilité. Cela a de nouveau été le cas ce vendredi entre les deux adversaires majeurs de la dernière élection pour la tête de l'exécutif local, Ary Chalus et Victorin Lurel. Alors que les élus étaient rassemblés (ou en visio-conférence) pour la plénière consacrée au vote du budget primitif de 2020, un échange musclé s'est joué entre les deux hommes qui se soupçonnent mutuellement de lancer les hostilités en vue du scrutin de mars prochain. 

C'est le sénateur qui a lancé l'offensive, après une critique sur le budget, se disant victime d'une campagne de destabilisation menée par l'actuel président de Région, à Paris, auprès des ministères, pour lui trouver "des casseroles". Il a ensuite accusé l'actuel majorité, "en pesant [ses] mots", de pratiquer une politique de "corruption".

 

La réponse d'Ary Chalus n'a pas manqué de virulence en parlant de "délire" que l'on retrouve chez des hommes en fin de parcours, il a invité son adversaire à se reposer, le jugeant manifestement "fatigué", selon ses dires.

Tags

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.