Covid-19 : la production audiovisuelle doit s'adapter en Guadeloupe

Par 06/09/2020 - 06:00
01/01/2020 - 00:00

La production audiovisuelle est, comme tous les secteurs en Guadeloupe, fortement impactée par la crise liée à la Covid-19. Dans ce contexte, la Région Guadeloupe poursuit son soutien aux professionnels et notamment dans l'accueil des tournages. En juillet 2020, les équipes de "Death In Paradise" ont entamé le tournage de la saison 10.

    Covid-19 : la production audiovisuelle doit s'adapter en Guadeloupe
salle de cinéma

la Guadeloupe, terre de tournage. L'archipel sert de décor à de nombreux tournages de films ou de séries télévisées ces dernières années. C'est le cas de la série britano-française à succès :"Death in Paradise", dont la dixième saison a été tournée à Deshaies en juillet dernier. La Région Guadeloupe soutien la production audiovisuelle sous différentes formes avec la mise en place d'une politique de financement en partenariat avec le CNC (Centre Nationale de l'Image et du Cinéma) ou plus récemment Canal +.

Le secteur s'adapte à la crise

La Région Guadeloupe continue de soutenir la production audiovisuelle malgré la crise sanitaire et économique liée au Covid-19. Dans le cas de "Death in paradise", dont le tournage a débuté en juillet dernier, il a fallu s'adapter aux mesures sanitaires mises en place par les autorités (gestes barrières, distanciation,...). La mise en oeuvre de ses mesures a nécessité des dépenses supplémentaires, avec des coûts qui n'étaient pas prévus. La collectivité l'a annoncé, comme dans tous les secteurs économiques de l'archipel, la production audiovisuelle s'adaptera. Elle pourra compter sur l'accompagnement de la Région. Ce vendredi 4 septembre 2020, l'un des films co-financé par la collectivité, est proposé en avant-première (entrée sur invitation) à La Kaz'Art, à La Jaille à Baie-Mahault. Il s'agit de "Énergies insulaires, histoire de l'électricité en Guadeloupe, un film documentaire de Pierre Dahomay et Pascal Garel. Ce documentaire est le lauréat du premier appel à projets lancé en 2017 par la Région Guadeloupe en partenariat avec Canal +, permettant de les accompagner dans les phases de création, de production, de diffusion, de formation et d'éducation à l'image. 

Soutenir un secteur économique 

Par son financement, la Région Guadeloupe soutien un secteur qui se développe et qui attire de nombreux jeunes dans les métiers du cinéma et plus généralement de l'audiovisuel. Plusieurs documentaires et films ont été soutenus ces dernières années dont «Marie-Galante, la marche de l’intime» de Philippe Hurgon, « Le bandana rose » de Dinah Effoudou, «Énergies insulaires, histoire de l’électricité en Guadeloupe » de Pierre Dahomay et Pascal Garel, « Georges Tarer un siècle à aimer » de Steeve et Stéphanie James, «Vanille » de Guillaume Lorinou ou encore le court-métrage de Nelson Foix « Timoun aw ».

 

Ajouter un nouveau commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.