Covid-19 : renforcement du confinement en fin de semaine

Par 10/08/2021 - 23:51 • Mis à jour le 10/08/2021 - 23:22

Sébastien Lecornu l'a annoncé hier soir en avant-première lors de son arrivée : les mesures de confinement seront renforcées d'ici la fin de la semaine en Guadeloupe. L'objectif, selon le ministre des outre-mers, est de lutter efficacement contre la recrudescence des cas positifs et des hospitalisations. Et pour faire face, des renforts sont également arrivés hier soir. Ils seront déployés dés jeudi dans les établissements de santé de Pointe-à-Pitre et de Basse-Terre principalement.

    Covid-19 : renforcement du confinement en fin de semaine
Sébastien Lecornu, le ministre des outre-mers, accueillit au CHU de Guadeloupe (Photos : David Camatchy).

Il faut inverser la tendance de la situation sanitaire en Guadeloupe avec la recrudescence des cas positifs à la Covid-19 ces dernières semaines. C'est le message de Sébastien Lecornu. Le ministre des outremers est arrivé hier soir dans l'archipel. Première étape : le CHU de la Guadeloupe. Il a pris le 'pouls' de la situation sanitaire qui se dégrade avec une augmentation des cas positifs mais aussi la tension hospitalière qui grandit, notamment en réanimation. 

 

 

Un confinement plus strict

Sans surprise et au regard de l'aggravation de la situation sanitaire, de nouvelles mesures seront annoncées ce mercredi à l'issue du Comité de Suivi de l'épidémie de la Covid-19 en Guadeloupe. Une réunion à laquelle le ministre des outre-mers participera. Mais dés mercredi soir, Sébastien Lecornu l'a dit : le confinement sera renforcé à compter de vendredi. Il faudra s'attendre à des fermetures supplémentaires et une limitation plus importante des déplacements de personnes. C'est incontournable pour enrayer cette quatrième vague de la Covid-19 qui touche notre archipel, selon le ministre des outre-mers

 

Hier soir, plus d'une centaine de personnels soignants et sapeur-pompiers sont arrivés en Guadeloupe pour renforcer les soignants en Guadeloupe dans les établissements de l'archipel. Le ministre des outre-mers a tenu à les accueillir à l'aéroport pour les remercier pour leur volontariat et solidarité envers la Nation. De son côté, la directrice générale de l'ARS (Agence Régionale de Santé) les a préparé à ce que ces renforts verront et vivront sur place, tant d'un point de vue sanitaire mais aussi logistique au CHU de Guadeloupe. Elle a rappelé que l'infrastructure est très vétuste. Philippe est infirmier aux urgences dans l'hexagone et a tenu à apporter son soutien à ses confrères, personnels soignants, en se portant volontaire  

 

Tous ces renforts, soit plus de 260 personnes en Guadeloupe et en Martinique, se rendront dés ce jeudi dans les établissements de santé qui leur ont été assignés. 

 

 

Tags