Démission de Taubira : Ary Chalus et Patrick Damas réagissent

Par • Mis à jour le 27/01/2016 - 21:47

Ary Chalus, le nouveau président du conseil régional et Patrick Damas, le secrétaire régional de l’UFAP-UNSA s’interrogent sur le devenir des grands dossiers guadeloupéen en matière de justice. Et ce, après l’annonce de la démission de la Christiane Taubira, garde des Sceaux.

    Démission de Taubira : Ary Chalus et Patrick Damas réagissent
Après l’annonce du départ de Christiane Taubira, la garde des Sceaux du gouvernement, ce mercredi 27 janvier 2016, les acteurs du monde politique et social local ont réagi sur les ondes de RCI Guadeloupe. La première prise de parole est celle du nouveau président de région, Ary Chalus.

Il a salué la détermination et le courage de celle qui fut ministre durant trois ans."Elle a voulu remplir convenablement sa mission. Nous n’avons pas été d’accord sur tous les points. Mais, nous avions de très bonnes relations", a-t-il indiqué ce mercredi.

Ary Chalus espère que le nouveau ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas portera également une attention particulière aux grands dossiers guadeloupéens comme l’extension de la prison de Baie-Mahault ou la reconstruction de la maison d’arrêt de Basse-Terre.

Quant au premier syndicat de l’administration pénitentiaire, l’UFAP-UNSA, il est beaucoup moins optimiste. Il craint l’abandon de ces dossiers et des négociations déjà engagées."Aujourd’hui on repart à zéro. C’est un perpétuel recommencement (…)", a souligné Patrick Damas son secrétaire régional ce mercredi.