Eau : Jean-Louis Francisque élu Président du SMGEAG

Par 01/09/2021 - 18:05 • Mis à jour le 01/09/2021 - 18:03

Jean-Louis Francisque a été élu ce mercredi matin, Président du nouveau Syndicat qui aura à gérer l'eau et l'assainissement en Guadeloupe. Le maire de Trois-Rivières, 1er vice Président de la Communauté d'Agglomération Grand Sud Caraïbes et Conseiller Régional a été élu avec 25 voix sur 26.  Il devient le 1er Président du Syndicat Mixte de Gestion de l'Eau et de l'Assainissement qui inclue la Région, le Département, Cap Excellence, Riviéra du Levant, la CANGT, la CANBT et Grand Sud Caraïbes.

    Eau : Jean-Louis Francisque élu Président du SMGEAG

Consensus mais pas unanimité pour l'élection du 1er Président du nouveau Syndicat Mixte de Gestion de l'Eau et de l'Assainissement de Guadeloupe. Jean-Louis Francisque a obtenu 25 des 26 voix qui participaient au scrutin. Qu'importe : l'essentiel est assuré. La première étape du challenge est franchie pour reprendre le terme de celui qui va devoir composer désormais une équipe d'hommes et de femmes de bonne volonté. Mais aussi, réunir autour de lui des compétences pour garantir à la population l'eau en quantité et en qualité suffisantes comme il s'y est engagé.

Une priorité que le nouveau Président dépeint comme un engagement citoyen équitable avec une répartition équilibré sur l'ensemble du territoire et à un coût supportable par tous les ménages. Les enjeux sont importants, les priorités sont nombreuses. Il n'y a plus de place au gaspillage a laissé entendre le maire de Trois-Rivières qui a rendu hommage ce matin à Eugénio Germain Jean-Louis, un de ses prédécesseurs à la tête de la commune, visionnaire en son temps justement en matière de création de régie pour la gestion de l'eau et de l'assainissement. Hommage auquel toute l'assemblée a participé.

Plus qu'un challenge, c'est un véritable défi titanesque qui attend celui qui est aussi 1er vice Président de Grand Sud Caraïbes et Conseiller Régional. Jean-Louis Francisque qui sait pouvoir compter sur la participation et le soutien de la Région et du Département mais aussi des EPCI. Une solidarité responsable très attendue par une population sinistrée qui réclame tout simplement un besoin vital.

Son entretien avec Pierre Emmanuel : 

 

Tags