Edouard Delta se défend de toute malversation financière

Par 16/01/2019 - 08:53 • Mis à jour le 16/01/2019 - 08:53

Après sa comparution devant le Tribunal Correctionnel de Pointe-à-Pitre la semaine dernière pour soustraction à l’impôt, le maire d’Anse Bertrand a tenu à se défendre par voie de communiqué de presse.

    Edouard Delta se défend de toute malversation financière

Après sa comparution devant le Tribunal Correctionnel de Pointe-à-Pitre la semaine dernière pour soustraction à l’impôt, le maire d’Anse Bertrand a tenu à se défendre par voie de communiqué de presse.

Edouard Delta dit avoir toujours été très respectueux de ses obligations fiscales et n’avoir jamais encouru quelque reproche que ce soit à ce titre. Il explique avoir du faire face au brusque départ de l’expert comptable qui gérait les comptes et les déclarations fiscales de son activité professionnelle.

Le maire d’Anse Bertrand met en cause une charge de travail exceptionnelle due à ses fonctions de maire et de vice président de la communauté d’agglomération qui l’aurait vraisemblablement empêché de voir les manquements du cabinet qui avait pris la suite de la gestion de ses finances après le départ de son expert comptable.

Edouard Delta affirme avoir intégralement payé ce qui lui était réclamé.

Le maire assure encore dans ce courrier avoir donné la priorité aux affaires de la commune sur ses affaires personnelles avec selon lui, un résultat positif visible par tous.

Il souligne en outre, que le Tribunal Correctionnel n’a pas retenu ni sanctionné d’actes frauduleux de dissimulation ou de minoration des revenus, mais uniquement le retard avec lequel les déclarations ont été déposées.