Gestion des déchets : la Région lance la réflexion

Par • Mis à jour le 17/01/2018 - 08:35

La Région Guadeloupe lance la concertation pour l'élaboration du Plan Unique de Gestion des Déchets dans l'archipel. Pendant un an, les ateliers et les réunions vont se succéder avec l'Etat, les collectivités territoriales et les partenaires du secteur.

    Gestion des déchets : la Région lance la réflexion

La Région Guadeloupe prend le relais de l'actuelle Collectivité Départementale sur le dossier de la gestion des déchets. Un dossier brûlant en son temps avec l'évolution du principal site qu'est la décharge de La Gabarre aux Abymes et la création du SYVADE (Syndicat de Valorisation des Déchets de la Guadeloupe). Aujourd'hui, la Région doit élaborer le Plan Unique de Gestion des Déchets. Il faut dire que la législation, européenne notamment, ne cesse d'évoluer. Et pour répondre au mieux aux lois de Bruxelles, il est nécessaire de faire une mise à jour de ce qui est fait dans l'archipel en la matière. La loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République, dite loi NOTRé, évoque la notion de Plan régional de Prévention et de Gestion des Déchets; le PRPGD. 

Répondre aux besoins de l'archipel

Aujourd'hui, le but est de trouver une bonne synergie entre l'Etat, les Communautés d'Agglomération du territoire et les entreprises du secteur; avec l'appui technique de l'ADEME, de la Région et de la Collectivité Départemental. Il faut répondre au mieux aux besoins de l'archipel avec une mobilisation de tout à chacun sur la question du tri sélectif. 

Sylvie Gustave dit Duflo, présidente de la commission régionale environnement et cadre de vie. 

 

 

Par conséquent, à compter du 16 janvier 2018, la Collectivité Régionale organise la concertation. Elle a débuté avec des ateliers ce mardi avec les acteurs de la filière. Le but est de s'inscrire dans une démarche de mise à jour des dispositifs existant mais aussi d'unification des plans relatifs aux déchets non dangereux, mais aussi dangereux ou encore ceux issus du bâtiment et des travaux public.

La concertation se déroulera sur l'année 2018

Elle permettra ainsi d'élaborer un document stratégique qui sera valable sur douze ans. Ce plan remplira les objectifs alors définis de prévention et de valorisation des déchets dans l'archipel. Cela doit s'accompagner par une évolution des installations. On parle notamment de création de structures à dimension du territoire, plus petites, au moins deux, à répartir sur la Grande-Terre et la Basse-Terre. Cela signifierait aussi une évolution du site de La Gabarre. Mais le projet est jugé par les élus régionaux trop onéreux. La prochaine réunion de concertation se déroulera le Jeudi 18 janvier 2018. Il sera question de la planification des déchets du BTP et du programme d'actions Economie Circulaire.