Hygiène, sécurité... Des consignes pas toujours respectées

Par 15/03/2020 - 13:02
01/01/2020 - 00:00

Ce dimanche, les électeurs sont appelés à voter dans le cadre du premier tour des élections municipales. Une ambiance particulière règne dans les bureaux de vote après les annonces faites ce samedi par le Premier Ministre.

    Hygiène, sécurité... Des consignes pas toujours respectées

Après les annonces faites par le Premier Ministre ce samedi, on pouvait craindre que la psychose ne s'empare des électeurs. Mais ce dimanche, dans certaines communes, des files d'attente se sont formées comme à l'accoutumée devant les bureaux de vote.

Si certains ont fait le choix de rester à leur domicile pour éviter tout risque de contamination, beaucoup vont remplir leur devoir citoyen. Mais le coronavirus est dans tous les esprits et certains s'inquiètent du respect des consignes de sécurité préconisées par le gouvernement.

Les consignes ne sont pas respectées dans tous les bureaux

Dans certaines communes, de nombreux électeurs se sont plaints de ne pas avoir accès aux flacons de gel hydroalcoolique.

D'autres ont pointé du doigt le non respect des distances de sécurité entre électeurs ou encore les contacts répétés comme lors des échanges de papier d'identité avec les assesseurs des bureaux de vote. Autre consigne non respectée : la priorité accordée aux personnes âgées de plus de 70 ans.

Des équipes à pied d'oeuvre

Pourtant les équipes ont tenté de tout mettre en oeuvre pour offrir un maximum de sécurité aux électeurs. Certains se sont munis de gants en latex et du matériel de désinfection a été installé dans les bureaux de vote.

Matériel de désinfection à Petit-Bourg

 

Consignes de sécurité respectées au bureau n° 8 de Pointe-à-Pitre

 

 

 

Au Moule, la présidente et les assesseurs sont très prudents. 

 

La responsabilité des autorités

Mais pour beaucoup, c'est le gouvernement qui est responsable de cette situation.

Selon beaucoup de citoyens, ce scrutin aurait du être reporté à une date ultérieure. Dans l'hexagone, de nombreux soignants ont ainsi appelé à boycotter ce vote. Sur le réseau social Twitter, à travers des messages et des vidéos, le personnel des hôpitaux a incité la population à rester à son domicile. Le hashtag #restecheztoi est partagé par des centaines de personnes sur Twitter.

 

Tags